Deux femmes renversées à Arsac : le chauffard présumé s'est rendu, il s'agirait d'un acte volontaire

Un jeune homme de 19 ans s'est rendu à la gendarmerie hier. Il aurait délibérément renversé deux piétonnes dans la nuit de vendredi à samedi. Il est actuellement en garde à vue. 

© maxPPP
La Peugeot 308 était activement recherchée depuis le drame. Samedi à 1h30 du matin à Macau, deux femmes âgées de 22 et 45 ans avaient été fauchées par une voiture alors qu'elles étaient rue de Villeneuve à Arsac dans le Médoc.

La jeune femme de 22 ans a avait été héliportée par le Dragon 33 à l'hôpital Pellegrin. Celle âgée de 45 ans avait été conduite au même hopital par le Smur. Toutes deux étaient dans un état jugé très grave. 

Samedi matin, un jeune homme de 19 ans se serait présenté de lui-même à la gendarmerie. Il a été placé en garde à vue à Lesparre et entendu pour tentative d'homicide.

Ce dimanche des constatations doivent être réalisées sur la voiture et plusieurs témoins devraient également être entendus.
 

Un acte délibéré

Selon les premiers élements de l'enquête, le jeune homme s'est présenté au domicile d'une personne où un repas était organisé. N'étant pas invité, il lui a été demandé de quitter les lieux. Il serait alors monté dans sa voiture, et aurait fait gronder le moteur de celle-ci. C'est alors que les invités du repas seraient sortis. Le jeune homme aurait alors foncé dans la foule. 

Ce dimanche, le jeune homme est toujours en garde à vue. Celle-ci devrait, selon toute vraisemblance, être prolongée de 24h avant qu'il ne soit présenté lundi au parquet.

Si l'état des deux femmes est stable, leur pronostic vital reste réservé selon les gendarmes. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers police société sécurité justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter