Cet article date de plus de 5 ans

Née sous X : le combat d'une Girondine adoptée pour retrouver sa mère biologique

A 33 ans, Sabine Menet a appris qu'elle avait été adoptée. Un choc, qu'elle n'a pu exorciser qu'en partant à la recherche de l'identé de sa mère biologique. Un combat qu'elle raconte dans son livre, Née sous X.
Il y a des révélations qui viennent perturber une existence paisible et qui remettent en cause tout notre monde, jusqu’à notre identité.

C’est ce qui arrive à Sabine Menet, lorsqu’elle apprend que celle qu’elle appelait « maman » n’est en réalité pas sa mère biologique.
Un monde qui s’effondre pour cette Girondine alors âgée de 33 ans.

C’était comme un séisme, les bases n’étaient pas posées, et du coup ça a explosé…


Mais après l’effondrement, Sabine Menet n’a d’autres choix que celui de renaitre, elle part donc en quête de l’identité de sa mère.
La journaliste mène alors l’une des enquêtes les plus mémorables de sa vie mais elle est vite confrontée aux difficultés légales et administratives.

Sa volonté de connaître sa mère se heurte au désir de cette dernière de rester anonyme.


C’est quoi mon histoire ? On me l’a cachée pendant 33 ans, maintenant je veux la récupérer et tout de suite.


Après plusieurs années passées à reconstruire le puzzle de son identité, Sabine rencontre enfin sa mère biologique.

Lors de la première rencontre, elle l’appelle naturellement « Madame » et non « Maman ». Des retrouvailles étranges et un lien qu’il faut établir avec une proche qui lui est pourtant inconnue.

Retrouvez notre portrait de Sabine Menet : 

durée de la vidéo: 02 min 13
Née sous X : le combat d'une Girondine adoptée pour retrouver sa mère biologique

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société littérature culture livres