Grève du 5 décembre : les impacts en Limousin

Aucune pénurie d'essence pour l'instant en Limousin / © MaxPPP / Le courrier picard
Aucune pénurie d'essence pour l'instant en Limousin / © MaxPPP / Le courrier picard

La grande manifestation du 5 décembre contre la réforme des régimes de retraite promet d’être très suivie. Carburants, déplacements, écoles : à quoi doivent s’attendre les Limousin dans les 3 départements du territoire ?
 

Par Franck Petit

La réforme des retraites est le chantier le plus important de la seconde partie du quinquennat d’Emmanuel Macron. Le gouvernement souhaite remplacer les 42 régimes existants par un système universel. Le 5 décembre, la plupart des syndicats ont lancé un appel interprofessionnel à la grève.
 

Aucune pénurie d’essence

L’application participative essence and co a lancé une carte participative de la pénurie d’essence en France :
 


Plusieurs stations seraient en rupture d’approvisionnement en Haute-Vienne. Nous avons vérifié ces informations auprès des gérants de station-service. Elles s’avèrent fausses.

La station Total de Panazol est toujours ouverte. Les réserves du Casino de St Yrieix-La-Perche sont pleines, mais les pompes effectivement fermées à la suite d’un accident qui a endommagé le matériel.

Il est donc inutile de se précipiter à la pompe. Si le dépôt pétrolier de la Rochelle est bloqué depuis quelques jours, les stations sont approvisionnées via celui de Bordeaux.
 
 

Galère dans les trains

© Hélène Abalo - France 3 Limousin
© Hélène Abalo - France 3 Limousin

Depuis quelques années, la loi sur le service minimum dans les transports oblige les grévistes à se déclarer 48 heures à l’avance. On sait donc déjà que 90% des cheminots seront grévistes le 5 décembre.

Le trafic sera légèrement perturbé à partir du 4 décembre à 19h. Il sera très perturbé le 5 decémbre.

Aucun TER ne circulera mais 300 autocars seront répartis sur l'ensemble de la Nouvelle-Aquitaine. Concernant les intercités, il n'y aura aucun train excepté un seul aller-retour Brive-Paris

Un préavis de grève national a été déposé à la SNCF contre la réforme des retraites. Plusieurs autres préavis locaux sont aussi d’actualité. Les perturbations pourraient se poursuivre après le 5 décembre.
 

A l’aéroport de Limoges

Un préavis a été déposé à la direction de l’aviation civile pour les 5, 6 et 7 décembre. Mais depuis les années 60, l’aéroport de Limoges fait partie de ceux qui doivent assurer un service continu.

Si des contrôleurs aériens se déclarent grévistes, les avions pourront néanmoins décoller et atterrir. Ils sont cependant susceptibles de subir des retards. 

Quant au personnel qui travaille à l’aéroport, il devrait travailler puisqu’aucune organisation syndicale ne se serait manifestée.
 

Grève des PV

Depuis dimanche dernier, les policiers qui travaillent de nuit font la grève du zèle. Ils ne sortent plus que sur appel d’urgence au 17.

Le 5 décembre, ils se refuseront à toute initiative, et ne mettront donc pas de PV. Ils continueront à prendre les plaintes et ne se déplaceront que sur appel à police secours.

Ils considèrent ne pas avoir été entendus après leur grève du 30 octobre dernier. 27000 policiers avaient alors manifesté à Paris. Ils protestent certes contre la réforme des retraites, mais demandent aussi un meilleur matériel, le paiement de leurs heures supplémentaires et une revalorisation de leurs primes.
 

Les bus urbains

Aucun préavis n’a été déposé à Brive pour les bus Libéo. Impossible d’obtenir la moindre information sur le trafic des bus à Limoges.


Les écoles

4 professeurs des écoles sur 5 en grève, c'est du jamais vu à Limoges. Une mobilisation donc très suivie qui oblige la mairie à un service minimum record. La ville a mis en place 3 centres de loisirs pour pallier la fermeture d'une trentaine d'écoles. Chiffre non officiel puisque basé sur les déclarations d'intentions de faire grève. Dans le second degré, les enseignants se mobilisent aussi et le font savoir. Avec des affiches placardées sur leurs casiers, à l'initiative du syndicat SNES FSU.
Un professeur sur 2 devrait faire grève. Contrairement au premier degré, ils ne sont pas obligés de prévenir. Et là encore un service minimum sera mis en place.
 

Les autres service publics

Attention si vous devez vous rendre dans un palais de justice ou à la préfecture, vous pourriez bien trouver porte close.

Les programmes régionaux de votre télévision régionale pourraient être perturbés. Enfin, les urgences du CHU de Limoges seront bien assurées.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus