Agression au katana de gendarmes : le sexagénaire à la barre cet après-midi au tribunal de Limoges

le katana utilisé dans cette affaire ressemble à celui utilisé par le forcené de Bosmie l'Aiguille le 20 février dernier / © Sommer/picture alliance / Arco Images/Newscom/MaxPPP
le katana utilisé dans cette affaire ressemble à celui utilisé par le forcené de Bosmie l'Aiguille le 20 février dernier / © Sommer/picture alliance / Arco Images/Newscom/MaxPPP

Drôle de suprise le 20 février dernier pour les gendarmes d'Aixe-sur-Vienne. Appelés au domicile d'un couple pour violence, l'homme de 64 ans alcoolisé prend la fuite avec un sabre japonais. Une bombe lacrymogène aura été necessaire pour le maîtriser. 

Par Angélique Martinez

Le 20 février dernier, en début d'après-midi, les gendarmes d’Aixe-sur-Vienne se rendent au domicile d’un couple à Bosmie-l’Aiguille, où le mari vient de violenter son épouse. L'homme né en 1952 est alcoolisé et très agité. Les gendarmes appelent un renfort. Puis l'homme sort de l'appartement muni d'un katana, un sabre japonnais très dangereux. L'homme est menaçant vis-à-vis des agents des forces de l'ordre. 

Impossible de calmer le forcené. Même le taser n'en vient pas à bout. L'homme semblait déterminer à faire du mal aux forces du l'ordre. C'est finalement grâce à une bombe lacrymogène que l'individu surexcité a pu être appréhendé et hospitalisé d'office.

L'homme est convoqué cet après-midi en comparution immédiate au tribunal de grande instance de Limoges. Il comparaîtra pour violence sans ITT (incapacité temporaire de travail), outrage à agent et violence sur conjoint. 

Mise à jour
L'homme a été condamné à 6 mois de prison avec sursis assorti de 2 ans de mise à l'épreuve.

Sur le même sujet

Le maire d'Hossegor contre la police municipale armée

Les + Lus