VIDÉO. Un cross contre l'endométriose en Haute-Vienne

durée de la vidéo : 00h01mn40s
La course a eu lieu à Bellac ce samedi 11 mars. Une course pour sensibiliser les plus jeunes et leurs familles à l'endométriose. Une maladie gynécologique qui touche une femme sur dix. Intervenantes : Carole Jeanblanc Animatrice en santé publique à l'HIHL de Bellac, Véronique Brun Infirmière conseillère technique DSDEN 87. Équipe : Marine Guigné, Caroline Huet, Sébastien Passelergue. ©FTV

La course a eu lieu à Bellac ce samedi 11 mars. Un cross qui avait pour objectif de sensibiliser les plus jeunes et leurs familles à l'endométriose. Une maladie gynécologique qui touche une femme sur dix.

Un cross à Bellac ce samedi 11 mars, premières foulées de l’endo, comme endométriose. Une pathologie qui se traduit par des règles douloureuses, et de nombreux autres symptômes. Une course qui vise à libérer la parole autour de cette maladie gynécologique.

C'est tabou l'endométriose parce qu'on parle des règles. On parle de l'utérus féminin. On a du mal à en parler. C'est bien aussi que l'on passe dans les établissements, que l'on en parle de manière simple aux élèves.

Carole Jeanblanc

Animatrice en santé publique à l'HIHL de Bellac

Un cross organisé par l'hôpital intercommunal du Haut-Limousin et les services départementaux de l'éducation nationale. Courir pour une action de santé publique, malgré les caprices de la météo, l’idée a séduit 63 compétiteurs, toutes générations confondues.

Ce genre d'événements va aider ce genre de questions. En plus, dans le cadre d'un lycée, c'est important, je pense.

Un compétiteur

Cela peut aider des femmes qui ont besoin de nous. En plus, cela donne de l'argent alors, je suis contente.

Une compétitrice

Faire connaître l'endométriose

À son rythme, parcourir deux ou six kilomètres et devenir ambassadeur dès le plus jeune âge. L'objectif est atteint, le 28 mars prochain, à Limoges, au lycée Renoir, une autre action visera cette fois les infirmiers scolaires.

"Chaque infirmier scolaire va être formé. À partir de là, ils vont pouvoir déployer ce type de projets sur tout le territoire, en lien avec cette impulsion de l'hôpital intercommunal du Haut-Limousin, des contrats locaux de santé et de notre dynamique d'école promotrice de santé propre à l'Éducation nationale."

Des initiatives amenées à se développer et il y a urgence. Favoriser le dépistage précoce de l’endométriose est capital. Cette pathologie très invalidante est diagnostiquée avec un retard de sept ans, en moyenne.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité