• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Chantage et coup de force des communes rurales

© F3Limousin
© F3Limousin

Les maires de 9 communes de la communauté de communes des Feuillardiers en Haute-Vienne menacent de démissionner. Ils protestent contre la disparition progressive des services publics. Il en appelle à la sous-prefecture. Une réunion publique ce déroule ce 4 novembre 2015 à Oradour-sur-Vayres.

Par Hélène Abalo

La fermeture du trésor public de la communauté de commune, la disparition programmée de la gendarmerie d'Oradour-sur-Vayres, s'en est trop pour les maires de plusieurs communes rurales de la communauté de communes des Feuillardiers en Haute-Vienne. 

En ce mois de novembre 2015,  neuf d'entre eux sont sur le point de jeter l'éponge et menacent de remettre leur démission.  Ces élus ont l'impression d'être les mal-aimés de l'Etat, sacrifiés sur l'autel des économies sans être consultés. Conscients qu'il faut faire des efforts et sans doute mutualiser certains moyens, ils ne croient pas vraiment en la "Maison  des services publics" qui doit ouvrir en décembre 2015.


VIDÉO


Intervenants :
Guy Baudrier, maire de Champsac
Pascal Raffier,  maire de La chapelle Montbrandeix
Christophe Gérouard, président communauté de communes des Feuillardiers
Neufs maires de Haute-Vienne menacent de démissionner
Coup de force pour protester contre la fermeture des services publics en zone rurale. 9 maires de la communauté de communes des Feuillardiers (87) exaspérés menacent de démissionner. Intervenants : Guy Baudrier, maire de Champsac Pascal Raffier, maire de La chapelle Montbrandeix Christophe Gérouard, président communauté de communes des Feuillardiers  - Nassuf Djalani, Rodolphe Augier

 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus