• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La chasse aux écrevisses est ouverte

Les écrevisses ont envahi les rivières de la région. / © Charles Lemercier
Les écrevisses ont envahi les rivières de la région. / © Charles Lemercier

Cette espèce invasive est un véritable fléau pour la biodiversité du Limousin. Les fédérations de pêche encouragent la capture.
 

Par FC avec PP

Nous avons suivi sur les bords de Vienne Pierre Pommeret, le responsable du pôle technique de la fédération de pêche de Haute-Vienne. Il est aussi l'un des auteurs du guide national d'identification de l'animal.

 

Avec des croquettes


L'écrevisse est omnivore, c'est le nettoyeur des rivières ; il faut donc l'attirer avec des appâts à l'odeur prononcée comme la sardine ou le hareng.
De son côté, Pierre Pommeret utilise des croquettes pour chien...

 

Seulement des américaines au rendez-vous


La technique est efficace, mais elle n’attire pas les écrevisses natives des rivières de la région, qui ont presque disparu.
On attrape des espèces américaines, relâchées ici dans les années 70.
Elles s’attaquent au biotope local, et leur capacité à se déplacer hors de l’eau les rend particulièrement envahissantes.

 

Et pour le dîner...


Leur pêche est donc bénéfique pour l‘environnement.
On peut en capturer plusieurs dizaines dans une journée, avec comme récompense un excellent dîner…
 

Sur le même sujet

Questions sur l'avortement au planning familial

Les + Lus