Dossier Histoire : les éditions Rougerie

A l'occasion des 20 ans du Printemps des Poètes, notre page Histoire nous emmène à la découverte des éditions Rougerie à Mortemart, une maison d'édition familiale consacrée depuis 70 ans à la poésie.

Le fils du fondateur, Olivier Rougerie, est aujourd'hui à la manoeuvre.
Le fils du fondateur, Olivier Rougerie, est aujourd'hui à la manoeuvre. © F3 Limousin
C'est une maison d'édition unique en son genre.
Fondée en 1948 par René Rougerie, elle n'édite que de la poésie, de la manière la plus artisanale qui soit.
René Rougerie se définissait d'ailleurs lui-même comme un "éditeur artisan".

Les premiers textes qu'il a édités : "Journal parlé" de Georges-Emmanuel Clancier, puis les tous premiers poèmes de Boris Vian.

Aujourd'hui, c'est son fils Olivier Rougerie, qui est à la manoeuvre dans l'atelier d'impression. Il a à coeur de conserver la façon artisanale de travailler de son père.

On sait si l'impression sera bonne en fonction des bruits de la machine. C'est un monde de sensations.


Enracinée dans le joli village de Mortemart, la maison d'édition conserve le caractère brut et séduisant de son territoire.

Dossier Histoire : les éditions Rougerie


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres vos rendez-vous