Cet article date de plus de 3 ans

À Eymoutiers, tournage d’un film policier sur les Réunionnais de la Creuse

Ce téléfilm, prochainement diffusé sur France 3, abordera l’histoire de ces milliers d’enfants déracinés et envoyés en Creuse entre les années 1960 et 1980, à travers une enquête policière.
© Pascal Coussy - France 3 Limousin
« J’aime beaucoup quand la petite histoire rejoint la grande Histoire », confie l’actrice Sara Martins.

Avec Antoine Duléry, elle tourne dans la Creuse « Les enfants du mensonge », un film qui, au travers d’une enquête policière, dessine le destin tragique et douloureux des "Réunionnais de la Creuse".

Et rien de tel qu’une enquête pour parler des mensonges, des secrets et des zones d’ombres qui ont entourés cette histoire : celle de plus de deux mille enfants réunionnais, enlevés à leur famille par l’administration française et envoyés dans des zones rurales de métropole, principalement en Creuse, sans billet de retour.

durée de la vidéo: 01 min 48
A Eymoutiers, tournage d’un film policier sur les Réunionnais de la Creuse

À travers ce film, le réalisateur Eric Duret a souhaité rendre vivant et sensible ce drame :


Il y a des flash-back dans le film parce que je voulais qu’on ressente ce que représentaient ces enfants de la Creuse, et que ce ne soit pas que des faits.


Le tournage durera 21 jours en Limousin. 150 figurants, une dizaine d'acteurs et une vingtaine de techniciens de la région vont y participer.

Le tournage de "Un mensonge oublié", en novembre 2017, à Eymoutiers
Le tournage de "Un mensonge oublié", en novembre 2017, à Eymoutiers © Pascal Coussy - France 3 Limousin

 

Pour aller plus loin ...

• Réunionnais de la Creuse le dossier •

Entre 1963 et 1982, sur l'île de la Réunion, plus de deux mille enfants et adolescents ont été enlevés à leur famille par l'administration pour être envoyés dans des départements ruraux de métropole sans billet de retour. Aujourd'hui, ceux qui ont survécu à ce traumatisme tentent de le surmonter et demandent des comptes à l'état français.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réunionnais de creuse histoire télévision