L’office de tourisme de Châteauponsac en Haute-Vienne organise une balade commentée sur les pas des résistants. Autour de la commune, il reste encore des traces visibles du campement du maquis de Bayeux-Lacoste de 1944.

Marcher sur les pas des résistants, c’est possible. Pourtant, le maquis entre les communes de Châteauponsac et Saint-Pardoux n'a existé que quelques mois en 1944, mais suffisamment de traces subsistent pour raconter son histoire. Un moyen de faire du tourisme autrement et d’imaginer comment les résistants vivaient dans la forêt durant la Seconde Guerre mondiale. 

Plusieurs cachettes

La visite est documentée d'anecdotes et de photographies. On découvre les différents lieux où se sont réfugiés les résistants. Dans un village proche, des représentants de l'armée secrète ont aussi trouvé refuge chez des habitants.

Un tronc gravé

En plein cœur des bois, un arbre attire le regard. Ce hêtre est l’un des signes du campement des maquisards. Sur son tronc, on peut distinguer les restes d'une croix de Lorraine.  


D'autres sites à Mortemart ou Blond témoignent également de la Seconde Guerre mondiale. Des vestiges qui progressivement s'estompent, reste les randonnées touristiques pour ranimer le souvenir de ces hommes de l'ombre.

L’office de tourisme de Châteauponsac organise des randonnées le 20 juillet et le 03 et 17 août de 10h à 12h. L’inscription est obligatoire. Pour plus d’informations contacter l’office de tourisme au  05 55 68 59 15 / 05 55 76 92 66 ou sur le site www.tourisme-hautlimousin.com.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité