Haute-Vienne : à Saint-Léonard-de-Noblat, une partie de la Cité d’Augères détruite

Construits dans les années 60, deux immeubles de logements sociaux à moitié inoccupés sont détruits. / © F3 Limousin / Ariane Pollaert
Construits dans les années 60, deux immeubles de logements sociaux à moitié inoccupés sont détruits. / © F3 Limousin / Ariane Pollaert

Opération démolition à Saint-Léonard-de-Noblat, près de Limoges, où deux immeubles de logements sociaux, construits dans les années 1960 à la Cité d’Augères sont en train d'être détruits. Mais avant, il a fallu reloger leurs (quelques) habitants.

Par RD

A Saint-Léonard-de-Noblat, à quelques kilomètres de Limoges, deux immeubles de logements sociaux de la cité d’Augères sont en cours de destruction. Construits dans les années 1960 et propriété de l’Office départementale de l'Habitat de la Haute-Vienne, les deux bâtiments étaient devenus vétustes, et à moitié inoccupés.

"On avait plus de 40 logements qui étaient vides sur cette commune donc on a pris la décision de détruire ces deux immeubles qui représentent 28 logements", explique Pierre Nardot, chef de projet à l’ODHAC 87.

Les habitants qui vivaient encore dans ces logements se sont vus proposer un nouvel appartement, dans la Cité ou ailleurs dans Saint-Léonard, voire dans une autre commune s’ils le souhaitaient.

Parmi les relogées, Yvonne Lafarge, retraitée d’abord réfractaire à ce changement, se dit finalement aujourd’hui satisfaite. Pendant un an, elle a été en contact avec l’ODHAC, qui a veillé à ce que la transition se fasse sans accroc. Recherches, transport… tout a été pris en charge par le bailleur social. Un accompagnement qui demande au final plus de temps que la destruction des bâtiments en elle-même.
 
Haute-Vienne : à Saint-Léonard-de-Noblat, une partie de la cité d’Augères détruite
Avec : Pierre Nardot, chef de projet (ODHAC 87) ; Yvonne Lafarge, ancienne habitante de la Cité d'Augères ; Olivier Ducourtieux, ancien conseiller social (ODHAC 87) - France 3 Limousin - Reportage : Ariane Pollaert et Jean-Marie Arnal


 

Sur le même sujet

Les + Lus