Il y a deux ans, le meurtre du veilleur de nuit à Magnac-Laval

L'agresseur de Francis Monmault, veilleur de nuit au Vieux Collège de Magnac-Laval, court toujours. Les enquêteurs n'ont pas ménagé leur peine, le moindre détail a été vérifié, le dispositif a été sans précédent et pourtant, pas de piste. La cellule d'enquête, toujours active, peut être contactée

C'était dans la nuit du 10 au 11 janvier 2014. Peu avant minuit, Francis Monmault, à six mois de la retraite, veille sur l'internat du Vieux Collège, le Centre Educatif de Formation Professionnelle de Magnac-Laval, lorsqu'un individu le frappe de 12 coups de couteau. Une scène d'une rare violence qui plonge la population de cette commune dans la consternation. L'information judiciaire permettra un nombre d'investigations sans précédent. La section de recherches a toujours une cellule d'enquête active et l'instruction se poursuit mais pour l'heure, aucune piste n'est retenue.

Le Maire, les amis et les habitants de Magnac-Laval se disent aux côtés de la famille de Francis Monmault dans cette épreuve où le "qui" et le "pourquoi" restent sans réponse.

Toute information peut être communiquée à la Gendarmerie en appelant le 17 ou 05.55.10.84.12

Reportage à Magnac-Laval avec
Jean-Bernard Jarry, Maire de Magnac-Laval
Joël Jammet, ami de Francis Monmault
Michel Pujaud, Ami de Francis Monmault
Hervé Vivis, Directeur du CEFP le Vieux Collège
Michel Garrandaux, Procureur de la République de Limoges jusqu'au 03.01.2016

Reportage Isabelle Rio Noëlle Vaille Xavier Beaudlet ©France 3 Limousin