Limoges : le photovoltaïque a le vent en poupe

Publié le
Écrit par France Lemaire .

L'indépendance énergétique, de plus en plus de particuliers y pensent. A Limoges, certains ont franchi le pas des panneaux solaires. Une tendance qui se confirme avec les différentes crises des énergies fossiles.

15 m2 de panneaux photovoltaïques sur le toit de leur maison, ce couple de Limoges s'est lancé dans le solaire. Pour des raisons d'économies, alors que le prix des énergies fossiles flambe "j'ai calculé, à l'année, ça me fait une production moitié de ce que je consomme", explique Jean-François Mourier, le propriétaire du pavillon. 

A certaines conditions

Orientation au sud, pente à 30 degrés, certains critères doivent être respectés, pour obtenir le meilleur rendement. Et ce n'est pas toujours si simple. 

Dans le cœur de Limoges, Fabrice Lévêque, architecte de formation, n'a pas été totalement libre de son installation "pour mon permis de construire, on m'a refusé le photovoltaïque sur le toit parce que ca se voyait, parce que les panneaux étaient trop inclinés, donc on m'a refusé, on m'a demandé de ne plus les voir, je les ai baissés, le rendement est donc inférieur."

La consommation électrique reste tout de même deux fois inférieure à la production. Le surplus est revendu. 

Demandes en augmentation

Comme dans ces deux foyers de Limoges, de plus en plus de particuliers se lancent dans le solaire. Pour leur indépendance énergétique. 

Dans une société spécialisée dans les panneaux solaires, les demandes ont doublé et les installations ont augmenté de 30%. L'avantage de cette demande, c'est la baisse des prix "les fournisseurs commencent à nous proposer du matériel à des prix corrects", indique Franck Pasquet, le gérant de la société B.Energy. 

On peut l'entendre dans le reportage suivant, dans lequel interviennent : Jean-François Mourier ♦ Matthieu Marischal, technicien société B.Energy ♦ Fabrice Leveque, architecte ♦ Franck Pasquet, gérant société B.Energy

Un reportage signé Emmanuel Denanot, Nicolas Chigot et Mary Bernhard


En fonction de la puissance désirée, une installation peut coûter entre 8000 et 10 000 euros. Un dispositif d'aides a été mis en place. 



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité