Des abris très innovants pour vélos électriques, made in Limoges…

Bordeaux Métropole organisera à partir de ce mardi 28 janvier la 21e édition des Assises européennes de la transition énergétique. A cette occasion, coup de projecteur sur un dispositif expérimental qui pourrait bientôt arriver dans notre paysage quotidien.
 

Gratuit pour les usagers, l'abri sera loué environ 1000€ par mois par des collectivités ou des grandes surfaces.
Gratuit pour les usagers, l'abri sera loué environ 1000€ par mois par des collectivités ou des grandes surfaces. © France 3 Limousin
Comment recharger son vélo électrique quand on est à l'extérieur ? Réponse avec une toute nouvelle station inventée par un Limousin.

 

Toutes les prises


Son principe : des casiers sécurisés, à l'intérieur desquels se trouvent des prises pour alimenter les batteries de vélos, téléphones, ordinateurs ou trottinettes..
Le tout alimenté à l'énergie solaire.

Philippe Faye, créateur du E-Bike Port, détaille : "Cet abri automatique n’a pas besoin d’être relié au réseau électrique. Pas besoin de génie civil."

 

Un peu de pub


Un défibrillateur, une borne-wifi et un système de vidéo-surveillance complètent le dispositif.
Gratuit pour les usagers, il sera loué environ 1000€ par mois par des collectivités ou des grandes surfaces.
Son coût pourra être amorti grâce à un écran…

Vincent Thiers, directeur commercial de "Lavaurs diffusion", explique le principe : "On va mettre de la publicité commerciale. Les recettes générées vont permettre aux collectivités de réduire leurs loyers."

 

Made in Limoges


La fabrication des différents éléments de cette nouvelle station de recharge est 100% française.
Un hangar au nord de l'agglomération limougeaude accueillera les futurs ateliers.
3 emplois vont être créés.

La commercialisation du E-bikePort devrait débuter dans quelques semaines.

Reportage de Noëlle Vaille et Romain Bureau.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement énergie innovation économie