L'appli Sauv Life déployée en Haute-Vienne

Image d'illustration / © Pixabay
Image d'illustration / © Pixabay

L’application « Sauv life » a été déployée en Haute-Vienne le 22 novembre 2019. Elle permet de sauver des vies grâce à l’intervention rapide de citoyens bénévoles pour venir en aide aux personnes victimes d’arrêts cardiaques.

 

Par Annaick Demars

"L'application qui sauve des vies", c'est ainsi que les créateurs de SAUV life définissent leur appli déployée le vendredi 22 novembre 2019 en Haute-Vienne. Son principe est simple : lorsqu'un témoin voit une personne tomber, inconsciente, sans respirer, il appelle le Samu qui, en même temps qu'il envoie des secours, déclenche également l'appli. Celle-ci permet de trouver des citoyens volontaires qui sont à 1000 mètres aux alentours (moins de 10 minutes à pied) qui vont pouvoir venir pratiquer un massage cardiaque, le temps que les secours arrivent. 
 

Qui peut être volontaire ?


"Il vaut mieux avoir son brevet de secourisme, explique Arnaud Libert, co-fondateur de l'appli. D'ailleurs, j'invite tout le monde à se former ! Mais si vous vous sentez capable d'aider, vous pouvez aussi vous inscrire. Quand le Samu vous appelle, il vous coache sur les gestes à faire, comme le massage cardiaque. Il suffit de télécharger l'appli sur Android ou IOS et surtout accepter d'être géolocalisé en permanence.
 

Un déploiement progressif et réussi


La Haute-Vienne est le 45ème département français à déployer cette appli. Selon le co-fondateur Arnaud Libert, 611 volontaires s'étaient déjà inscrits le 18 novembre 2019, "ce qui est remarquable pour un département. La Creuse et la Corrèze devraient suivre en 2020, nous l'espérons". 
Au niveau national, 300 000 volontaires sont inscrits, 74 vies ont ainsi été sauvées en 18 mois, très au-delà des chiffres espérés par les créateurs de SAUV life. 

Des morts qui pourraient être évitées


50 000 décès sont dus chaque année à un arrêt cardiaque. Sans intervention, le taux de survie est très faible, (5% seulement). S'il y a une intervention (c'est-à-dire un massage cardiaque) dans les 4 premières minutes, ce taux de survie passe à 74% !


 
Interview d'Arnaud Libert, co-fondateur de l'appli Sauv Life sur France 3 Limousin
L'appli Sauv Life a été déployée le 22 novembre 2019 en Haute-Vienne. De quoi s'agit-il ? Explications d'Arnaud Libert, co-fondateur de l'appli "qui sauve des vies" interviewé par Emmanuel Braud  - F3 Limousin - Emmanuel Braud

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus