Cet article date de plus de 6 ans

Après avoir dessiné sur les murs de Limoges, Jean-Charles de Castelbajac dessine une fresque géante à l'aéroport d'Orly

Le créateur de mode était à Limoges en début de mois, et depuis une semaine il croque des histoires de vies de voyageurs estivaux sur les murs de l'aéroport d'Orly à Paris. Tout en s'inspirant de ses souvenirs personnels.
Le 6 juillet dernier, Jean-Charles de Castelbajac a reçu la médaille de la ville de Limoges des mains du maire, Emile-Roger Lombertie. Il avait ensuite déambulé dans les rues de Limoges pour dessiner à la craie des anges sur les pans de murs. Comme une sorte d'empreinte, un retour aux sources. Notamment rue des Tanneries où était située l'entreprise de confection "Valmont" de sa mère, là où il fit ses premiers dessins à l'âge de 16 ans.

Aujourd'hui, le créateur de mode aux idées très colorées s'attaque à un joli projet sur les émotions des voyageurs ou du personnel d'Orly. Cette fresque qui est en cours de réalisation recouvrira la façade du terminal dud de l'aéroport d'ici novembre.
"Dessiner sur les murs, c'est le rêve de ma vie" a déclaré au journal L'Express Jean-Charles de Castelbajac.

Jean-Charles de Castelbajac est né en 1949 à Casablanca. A Limoges, en 1967, il commence une capacité en Droit et rencontre le dadaïste Raoul Hausmann à qui il achète une photographie. cette même année, il taille sa première veste, un manteau qui fut porté par John Lennon. Jean-Charles de Castelbajac a créé de nombreuses collections de haute-couture. 

Reportage de France 3
durée de la vidéo: 01 min 54
Fresque de Jean-Charles de Castelbajac à Orly





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs mode