Charmeur, beau parleur, vendeur, bonimenteur : rencontre avec des camelots sur les stands de la foire de Limoges

Publié le

Leur métier : convaincre les clients avec une connotation sérieuse, puis un peu d'humour, et vous voilà avec le dernier balai magique, la poêle en véritable fonte d'aluminium et le chiffon nettoie tout en fibre de bambou. Comme à chaque foire, il y a les bonimenteurs qui savent séduire le public.

A 71 ans, Francis Pierron vie au Mans, il est camelot depuis 50 ans. Il connaît bien la foire de Limoges, ça fait 25 ans qu'il vient.

50 ans de démonstration  

Il a vendu plus de 30 articles différents depuis ses débuts. Il a connu un gros succès avec des cartouches d'encre rechargeables. Mais les fabricants ont mis des puces électroniques pour sécuriser leurs produits, ce qui a effondré le marché. Aujourd'hui, pour cette foire, Francis vend des articles bien ciblés.

 

En ce moment, je vends des articles culinaires. Ce n'est pas des articles nouveaux, ils proviennent de Clermont-Ferrand, ça se vend toujours, mais je ne vends pas spécialement ça, je vends aussi des tapis absorbants...

Francis Pierron

Pour Francis le choix pour cette foire, ce sont des articles culinaires. Les produits des vendeurs ambulants sont souvent décriés. Sa longévité et sa clientèle fidèle, sont bien la preuve de la qualité de ces produits . 

Histoire de famille de père en fils

A l'extérieur du grand Hall, un étage en dessous, c'est une histoire de famille. 

Mike 36 ans, Tedd 34 ans, Joé 30 ans, sont trois frères. Ils font les marchés depuis leurs adolescences. C'est leur père qui a commencé le tour de France comme vendeur ambulant. Ils leur a donné la fibre de la vente .

Au fur et à mesure du temps, chacun de leur coté, les trois frères ont pris la route mais toujours dans la vente ambulante. Ils se retrouvent régulièrement dans des foires .

C'est le cas aujourd'hui, ils ont deux stands, le premier pour la vente d'un chiffon "évidemment" révolutionnaire en fibre de bambou qui a de nombreuses vertus et un second stand avec  le "balai magique" .

On aime bien ce style de vente, de parler aux gens, d'attirer les mondes, c'est sympa

Mike Rouillaud

Le siège social de l'entreprise est au Dorat au nord de la Haute-Vienne. 

Ils sont aussi dépositaires de certains produits comme le chiffon qu'ils vendent. C'est pour eux gages de qualités et de sérieux du produit. Depuis la crise du Covid, il a fallu s'organiser et c'est avec un site internet et à travers les réseaux sociaux que les ventes ont pu se maintenir. Un choix qui a permis de sauver les emplois .

Mais c'est bien le charme et l’aisance du contact direct que les camelots ont besoin pour leurs démonstrations.

Moi je préfère le contact de la rue

Mike Rouillaud

Garantie à vie Top qualité 

"Garantie à vie, top qualité !", un joli slogan pour un produit au top évidemment.

C'est Romuald Bijottat qui nous présente sa bague : "en polycarbonate alimentaire qui permet de fermer hermétiquement tous les saches alimentaires "

Il est démonstrateur depuis 5 ans dans les foires.

Le métier est exigeant, on n'est pas souvent à la maison

Romuald Bijottat

Il est descendu de la Foire de Paris et constate avec amertume qu'il y a peu de monde pour le début de cette foire de Limoges.

Pour rentrer dans ses frais, il faut que Romuald vende 2000 baguettes. A 15 euros les 6 et 20 euros les 10, il va falloir convaincre les clients, encore faut il qu'il soient là.

Les badauds ne sont pas au rendez-vous. Entre canicule ce weekend et pluie ce lundi, la météo peut peut-être expliquer en partie la faible fréquentation.

Toujours est-il que pour les camelots, il est difficile de pratiquer une démonstration sans public, un manque à gagner évidant.

Droit de rétractation 

Le vendeur ambulant est réservé, voir fuyant lorsque l'on parle argent, alors évidemment, n'oubliez pas de bien lire l'affichage sur les stands. Voilà un exemple, de ce que l'on peut apercevoir :

Le consommateur ne bénéficie pas d'un droit de rétractation pour tout achat effectué dans cette foire (ou ce salon )

Camelot professionnel

Et cette information est légale. Il s'agit de l'article L121-97 du code de la consommation.