Une danse courue en Limousin au XIXe siècle : la Mazurka

Publié le Mis à jour le

Notre série de Noël sur les danses traditionnelles se poursuit. Direction Condat sur Vienne où l'association La Mandragore propose des cours de Mazurka, une danse polonaise pratiquée en France au XIXe siècle.

On l'appelle la danse de l'amour. Venue de Pologne, la Mazurka était en vogue en France, au XIXe siècle. Ceux qui la jouent comme ceux qui virevoltent sur la piste, l'adorent.

C'est une danse relativement vive, où les danseurs accentuent les temps faibles. (Philippe Sourouille, accordéoniste)

Loin d'être simple à apprendre, la Mazurka se danse différemment d'une région à l'autre. Elle se pratique en couple, à 3 temps, sur des rythmes enlevés. Il en existe près d'une centaine de variantes. 

C'est une danse plus compliquée que les autres avec un rythme irrégulier. Sur une Scottish ou une Polka, les rythmes sont binaires, assez simples, la Mazurka, c'est un rythme ternaire où l'on s'exprime davantage. (Jean-Claude Ciret, danseur)

L'association "La Mandragore" est un groupe de danseurs et de musiciens qui a 16 ans d'existence. Depuis 2 ans, elle a laissé choir costumes et représentations pour transmettre la danse au plus grand nombre, notamment à travers des soirées. 

0:26 / 2:56 Une danse courue en Limousin au XIXe siècle : la Mazurka