Décès d'Henri Weber : souvenirs d'un parachutage douloureux pour les socialistes limousins

L'ancien sénateur socialiste Henri Weber est décédé ce dimanche 26 avril en Avignon à l'âge de 75 ans des suites du coronavirus. Figure du trotkisme en France et des mouvements de mai 68, il avait provoqué la colère des socialistes limousins lors des élections européennes de 2009.

Henri Weber avec Laurent Lafaye au siège du PS de la Creuse en 2009
Henri Weber avec Laurent Lafaye au siège du PS de la Creuse en 2009 © France 3 Limousin
"Les socialistes limousins n'ont pas gardé un bon souvenir d'Henri Weber!", confesse l'un des élus limougeauds témoin de son parachutage en 2009 lors des élections européennes. Cette année là, le président du Conseil Régional du Limousin, Jean-Paul Denanot est fortement pressenti pour prendre la tête de la liste socialiste pour la circonscription Auvergne-Centre-Limousin. Mais finalement, pour respecter les différents courants du parti, Henri Weber, proche de Laurent Fabius, et député européen sortant d'une autre région, se voit désigner tête de liste sur ce vaste territoire. 

Les socialistes limousins ont extremmennt mal vécu ce parachutage, cela ressemblait à une magouille pas très élégante au détriment de Jean-Paul Denanot. Un élu socialiste. 

Un vote contre la direction du PS

Les socialistes des trois fédérations de la Haute-Vienne, de la Creuse et de la Corrèze, proches de François Hollande, sont tellement contrariés qu'ils rejettent massivement lors d'un vote la liste des candidats présentés par la direction du PS et militent pour que les trois premières places soient occupées par un représentant de chaque région, excluant ainsi le parachuté.
Martine Aubry, Première secrétaire du PS, tient bon et refuse de faire une place à Jean-Paul Denanot au nom du cumul des mandats, mais propose au premier secrétaire fédéral du PS de la Haute-Vienne, Laurent Lafaye, de figurer en troisième position, non éligible.

Pas de meeting à Limoges

Signe de l'hostilité entre les socialistes locaux et la direction parisienne, Henri Weber ne participe pas au grand meeting de campagne organisé à Limoges, autour de François Hollande. Il n'effectue qu'un seul déplacement de campagne en Creuse.
La liste socialiste n'arrive qu'en deuxième position, dix points derrière celle de l'UMP, et Henri Weber est le seul élu.
En 2014, Jean-Paul Denanot est finalement élu député européen, imposé à Harlem Désir, par François Hollande, Président de la République.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti socialiste coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter