Deux soirées de soutien pour le théâtre de la Passerelle à Limoges

Michel Bruzat, l'emblématique fondateur et directeur du Théâtre de La Passerelle de Limoges. / © France 3 Limousin
Michel Bruzat, l'emblématique fondateur et directeur du Théâtre de La Passerelle de Limoges. / © France 3 Limousin

L’association des Amis du Théâtre de la Passerelle à Limoges organise deux soirées exceptionnelles, ces 28 et 29 novembre à 20h00, un « Cabaret amoureux des Hivernales », en soutien au théâtre. Extraits de pièces, chansons, lectures, avec des artistes emblématiques de ce lieu.
 

Par Jean-Martial Jonquard

La Passerelle est en difficulté, la Passerelle va mal !
Qui n’a jamais entendu Michel Bruzat s’inquiéter pour son théâtre ?
Pourtant, contre vents et marées, il mène sa barque depuis 1987 avec exigence et passion.
Mais cette fois, cela n’a sans doute jamais été aussi vrai !

Il y a deux ans, de manière assez incompréhensible, la DRAC lui avait retiré sa subvention. Effet un rien pervers de la réforme territoriale…
Certes, les collectivités locales (mairie de Limoges, Conseil Départemental de la Haute-Vienne, Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine) continuent de lui apporter leurs subsides, à hauteur d’un peu plus de 80 000€, mais, et sans que cela ne soit propre qu’à la seule Passerelle, dans des proportions sans cesse en diminution.

Et ainsi on remarque, saison après saison, que les rendez-vous de la Passerelle diminuent.
Ainsi cette année, hormis une soirée flamenco en octobre, et des spectacles joués à Paris ou dans sa banlieue, la saison n'a débuté que mi-novembre, avec un sublime spectacle, Leika.

Monté avec à peine 800 €, et malgré un excellent bouche-à-oreille, il
a généré 4000 € de pertes pour le théâtre. Qui viennent s'ajouter aux 20 000 d'Avignon cet été !

Des spectacles avec de moins en moins d’acteurs (vous vous souvenez de « l’énorme » Misanthrope au début des années 2000 ?), et joués de moins en moins longtemps, deux ou trois jours cette saison, contre souvent une semaine par le passé !

Alors l'association des Amis du Théâtre de la Passerelle a décidé de se mobiliser.
Ordinairement, elle organisait un grand vide grenier annuel, souvent couronné de succès, mais face à l’impossibilité d’utiliser son lieu  habituel, elle a décidé d’organiser deux soirées exceptionnelles, deux soirées de fête, de lutte et de soutien : un Cabaret Amoureux des Hivernales, ces 28 et 29 novembre à 20h00.

Pour ce faire, outre le maître des lieux, Michel Bruzat, et son épouse Dolorès, elle a sollicité des artistes habitués de La Passerelle, dont certains ont été les élèves de Michel Bruzat.

Ainsi sur scène pourra-t-on voir Nadine Béchade, Xavier Besse, Anna Blin, Jean-Pierre Descheix, Gilles Favreau, Philippe Lars, Benoît Ribière, Fabrice Richert, Marie Thomas et Mauricette Touyeras.

Tous seront là gracieusement, comme une évidence, pour leur mentor, pour leur ami, pour leur théâtre.
Au programme : des lectures, des extraits de pièces, des chansons, avec entre autre Dario Fo, Jean-Pierre Simon, Pessoa, Pennac ou Bernard Dimey...

Bref, du sensé, du réfléchi, du joyeux, de l’utile, pour une Passerelle comme toujours fragile, mais plus que jamais nécessaire !
Deux soirées de soutien pour le théâtre de la Passerelle à Limoges
L’association des Amis du Théâtre de la Passerelle à Limoges organise deux soirées exceptionnelles, ces 28 et 29 novembre à 20h00, un « Cabaret amoureux des Hivernales », en soutien au théâtre. Extraits de pièces, chansons, lectures, avec des artistes emblématiques de ce lieu. Intervenants : 1/ Michel Bruzat, fondateur et directeur du Théâtre de La Passerelle 2/ Éric Fabre, président de l'association des Amis du Théâtre de la Passerelle  - Équipe : JM Jonquard, H Simonet, P Ruisseaux

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Les + Lus