Dossier Histoire : l'Université de Limoges aura bientôt 50 ans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gwenola Beriou
La Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Limoges a vu le jour en 1966.
La Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Limoges a vu le jour en 1966. © F3 Limousin - INA

L'Université de Limoges a été créée en 1968, même si plusieurs facultés indépendantes existaient depuis bien plus longtemps. Elle a permis d'éviter le départ des élites limougeaudes vers d'autres grandes villes.

En octobre 1968, c'est la fin des facultés indépendantes et isolées à Limoges.
Ces établissements d'enseignement supérieur sont désormais regroupés au sein d'une même entité : l'Université de Limoges.

Première "fac" au 17ème siècle


Mais la plupart de ces facultés existaient depuis bien plus longtemps.

La faculté de pharmacie de Limoges a été créée en 1840, mais une formation - la « Maîtrise des Apothicaires » - existait depuis 1646 !

L'École de droit et de notariat, créée au début du XIXème siècle, devient la Faculté Libre de Droit en 1927.

Les années 1950-60 voient la création de nombreux établissements d'enseignement supérieur : en 1955 le faculté de Médecine et Pharmacie,  en 1958 celle de Sciences exactes et naturelles, en 1966 la faculté de Droit et Sciences Économiques, et en 1966 également les Lettres et sciences humaines.

Mais ce n'est donc qu'en 1968 que ces différentes structures sont regroupées au sein de l'Université.

Un enjeu pour la ville


En 50 ans, l'Université de Limoges a profondément changé l'urbanisme de la ville, et lui a permis de conserver ses élites, qui partaient autrefois vers Clermont, Poitiers, Bordeaux voir Paris.

Fille de mai 68, elle a aussi accompagné ses étudiants dans la libération des mœurs

durée de la vidéo: 03 min 36
Dossier Histoire : l'Université de Limoges ©F3 Limousin


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.