• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Une épidémie de myopie chez les jeunes à cause des écrans ?

Les étudiants peuvent difficilement se passer de leurs écrans. / © France 3 Limousin
Les étudiants peuvent difficilement se passer de leurs écrans. / © France 3 Limousin

La vue des 16/24 ans se dégraderait d'année en année : c'est en tout cas la conclusion d'une étude de l'association nationale pour l'amélioration de la vue. Si le temps passé devant les écrans semble effectivement important, les ophtalmologistes semblent plus mesurés sur cet impact.
 

Par François Clapeau

Selon l'association nationale pour l'amélioration de la vue, quatre jeunes sur dix indiquent avoir du mal à voir de loin. Ils sont aussi plus nombreux à porter des lunettes.

L'association met en cause les écrans multiples devant lesquels ils passent du temps.

 

Entre 6 et 8h par jour sur l’écran d’un téléphone


Nous avons rencontré de jeunes étudiants à la faculté de droit de Limoges. Marine est en 3ème année d’AES, et depuis qu'elle est étudiante, elle est atteinte de myopie.

Elle fait clairement le lien entre ses yeux et une consommation d'écrans importante : entre 6 et 8 heures par jour selon le décompte implacable de son smartphone, sans compter les autres écrans.

 

"Myopie comportementale"


Y'a-t-il en France une épidémie de myopie à cause des écrans ? C'est un sujet de discussion, même chez spécialistes.

La myopie, c'est en fait un œil qui est trop grand. Les images ne se focalisent plus au fond sur la rétine, mais en avant. Un phénomène lié à la croissance.

Mais une myopie dite comportementale semble aussi apparaître. Elle pourrait être liée à un excès de vision de prêt.

 

Prévention


Pour prévenir ce phénomène, il existe des méthodes très simples : sortir prendre l'air, passer moins de temps devant les écrans...
Des conseils de bon sens qui se heurtent à des habitudes très ancrées chez la jeune génération.

Heureusement, la myopie se corrige bien, elle peut même disparaître après une opération.

On manque encore de recul pour réaliser des études plus solides dédiées à l'impact des écrans sur la vue.

Reste le principe de précaution : prendre conscience du risque avant de ne plus voir au-delà d'un téléphone…
 

Sur le même sujet

Incendie à Notre-Dame-de-Paris : Colossus, le robot des pompiers fabriqué à La Rochelle dans la fournaise du brasier

Les + Lus