• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Eurocup : opération survie pour le Limoges CSP à Tofas Bursa

Sekou Doumbouya et ses coéquipiers doivent l'emporter ce soir(Archive). / © France 3 Limousin
Sekou Doumbouya et ses coéquipiers doivent l'emporter ce soir(Archive). / © France 3 Limousin

En pleine crise de gouvernance, le Limoges CSP joue ce mardi 11 septembre (18h) son avenir en Eurocup. Une défaite  en Turquie contre Tofas Bursa serait synonyme d’élimination.
 

Par Justine Saint-Sevin

Ça passe ou ça casse. Les enjeux du match sont limpides pour le CSP qui affrontera ce soir en Turquie Tofas Bursa en Eurocup. Les limougeauds, en pleine crise de gouvernance alors que Celine Forte, veuve de l'ancien président, a annoncé vouloir "des personnes légitimes" à la tête du club , n’ont pas le droit à l’erreur lors de cette 9e journée. L’aventure en Coupe d’Europe passera nécessairement par une victoire ce soir (18h).


L'engagement comme clé du match

Les deux clubs lorgnent la 4e et dernière place du groupe B qualificative pour la suite de la compétition. La rencontre s’annonce donc au regard des enjeux explosifs. Lors du match aller les Limougeauds n’avaient dû leur salut qu’à un second quart-temps de folie (31-19) et s’étaient imposés 89-81.

Quels ingrédients faudra-t-il mettre pour l'emporter cette fois ? Pour Yacine Aouadi entraîneur en charge du développement individuel des joueurs et qui s'est exprimé sur le site officiel du club, il faudra faire preuve d'engagement avant tout : "Je pense que l’engagement sera la clé du match. Il va falloir être à 100% dans l’engagement et pendant 40 minutes. Défensivement, il faudra limiter notre adversaire. Offensivement, si l’on est présent dans l’engagement, on aura de l’agressivité, on pourra se créer des opportunités au rebond et dans d’autres secteurs. Il faut beaucoup miser sur l’état d’esprit."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes en Gironde : réactions aux annonces d'Emmanuel Macron

Les + Lus