Cet article date de plus de 3 ans

Frairie des petits ventres : végans non grata

Ils ont tenté... Ils ont perdu. Des adeptes de la nourriture végane souhaitaient disposer d'un stand à la Frairie des petits ventres ce vendredi 20 octobre 2017. La préfecture de Haute-Vienne a tranché : c'est non. 
© France 3 Limousin - François Clapeau
"Considérant que le thème de la manifestation peut être perçu comme une provocation...", le préfet de Haute-Vienne a signé un arrêté interdisant la présence d'un stand "végan" à la Frairie des petits ventres ce vendredi 20 octobre 2017.

L'association L.214 avait effectué des démarches pour organiser une dégustation de produits végétaliens, aux abords de la rue de la Boucherie mais n'a pas obtenu gain de cause. Dans son arrêté du 18 octobre, Raphaël Le Méhauté précise qu'en raison de la forte affluence ce jour-là et qu'en raison de la "présence possible de contre-manifestants", il n'est pas possible d'assurer la sécurité des militants de L.214.

Le préfet rappelle également que les précédentes manifestations de ces défenseurs de la cause animale à Limoges, en juin 2016 et en septembre 2017, avaient été "génératrices de troubles à l'ordre public". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition sorties et loisirs gastronomie animaux