• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Francophonies en Limousin : l’inventeur de la Bamboumuzic était à Limoges

Ici, une basse fabriquée en bambous, avec des cordes en fil de pêche / © F3 Limousin / Martial Codet-Boisse
Ici, une basse fabriquée en bambous, avec des cordes en fil de pêche / © F3 Limousin / Martial Codet-Boisse

A Limoges, le public du 35e festival des Francophonies en Limousin a pu découvrir le 5 octobre un concert d’un genre un peu particulier : Bambouman, artiste martiniquais, multi-instrumentiste, est l’inventeur de la Bamboumuzic.
 

Par RD avec MCB

Oubliez "Il tape sur des bambous" la chanson de Philippe Lavil. Laurent Phénis fait bien mieux : il joue avec des bambous, plus exactement avec des instruments fabriqués en bambous. Flûte, violon, basse, saxo… Le son qu’il tire des objets qu’il fabrique est étonnant.
 
© F3 Limousin / Martial Codet-Boisse
© F3 Limousin / Martial Codet-Boisse


Tout commence il y a une vingtaine d’années. Laurent Phénis, batteur dans un groupe de rock, se promène dans la forêt en Martinique lorsqu’il se retrouve face à une touffe de bambous. C’est la révélation :

C’est comme si une voix m’a dit "voici la clé". J’ai commencé à fabriquer une flute de pan, qui s’est transformée ensuite en instrument à percussion, et en instrument à cordes. Quand j’ai enregistré les trois, j’ai trouvé qu’il y avait une belle couleur, une couleur de terre, une couleur sonore qui me faisait du bien.


L’artiste devient alors Bambouman, en créant la Bamboumuzic. Une musique qui ne se cantonne pas à un seul genre, puisque son inventeur explore aussi bien le rock que le jazz ou l’électro.

 
Francophonies en Limousin : l’inventeur de la Bamboumuzic était à Limoges
Avec : Laurent Phénis, Bambouman  - F3 Limousin - Reportage : Martial Codet-Boisse et Matthieu Dégremont

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

La recette du carré d'agneau de Nicolas Magie

Les + Lus