• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gêné par le bruit, un riverain demande aux pompiers de changer leur itinéraire

Une polémique qui intervient dans un contexte déjà tendu entre la direction du SDIS 87 et le syndicat FO.
Une polémique qui intervient dans un contexte déjà tendu entre la direction du SDIS 87 et le syndicat FO.

A Limoges, un riverain se plaint du bruit des sirènes de pompiers, priés de modifier leur itinéraire à la demande de leur direction. Les habitants et une organisation syndicale jugent la situation absurde.
 

Par Charles Lemercier

Les sirènes des pompiers dans le collimateur d'un Limougeaud. Un habitant de l’avenue Ernest Ruben a demandé aux pompiers de changer d'itinéraires pour cause de nuisance. En cause, le passage fréquent des véhicules de secours, dans ce quartier résidentiel, situé à proximité du CHU.

La hiérarchie n’est pas suivie

La direction a suivi la demande du Limougeaud en demandant aux équipes d’éviter l’avenue. Un comble pour les hommes de terrain. L'itinéraire, le plus rapide, conduit tous les services de secours du sud de la Haute-Vienne à passer par ce rond-point au bas de l'avenue Ernest Ruben. Les riverains, habitués, ne comprennent pas le choix de la direction. « Si on doit tenir compte des particularités de chacun, on en finira pas », déclare l’un d’entre-eux.

Comment fait-on si la rue adjacente a la même demande ? On peut très bien prendre notre temps, éteindre les sirènes et les gyrophares… ironise Nicolas Corneloup, secrétaire général FO SDIS Haute-Vienne.


Les sapeurs-pompiers refusent d'appliquer les consignes de leur hiérarchie, elle communiquera lundi 29 avril au sujet de cette polémique. Une polémique qui intervient dans un contexte déjà tendu entre la direction du SDIS 87 et le syndicat FO.
 
Gêné par le bruit, un riverain demande aux pompiers de changer leur itinéraire
Intervenant : Nicolas Corneloup, secrétaire général FO SDIS Haute-Vienne. Equipe : Marine Guigné, Eric Boutin et Mary Bernhard

Sur le même sujet

Pierre Thépot, directeur du groupe hospitalier de La Rochelle – Ré – Aunis. 

Les + Lus