Cet article date de plus de 8 ans

Grève des bus demain à Limoges

La fin de la semaine à Limoges se fera peut-être sans bus. Les conducteurs ont décidé d'entrer en grève à partir du mercredi 20 mars, à l'appel de la CGT et de la SATUP. Ils souhaitent dénoncer l'insécurité au sein de leur travail.
"Prendre un bus comme cible, c'est grave!", explique le délégué syndical CGT de la STCL. Depuis plusieurs mois, les transports en commun font l'objet de maltraitance à Limoges.
Jet de parpin, tirs de pistolet, insultes, et parfois même agressions, les conducteurs de bus de la ville expliquent être à bout de nerf.

Ils réclament plus de sécurité auprès de leur direction et veulent se faire entendre. C'est pourquoi ils comptent entamer une grève dés mercredi 20 mars. "Nous aimerions avoir plus de moyens humains, avec une police des transports par exemple, ou le détachement de policiers municipaux dans les bus", explique la CGT.

La direction va tenter de maintenir le trafic à hauteur de 50% demain. A Limoges, près de 60 000 personnes se déplacent en bus quotidiennement.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun transports mouvement social