Hausse des hospitalisations Covid, le CHU de Limoges sous tension

Publié le
Écrit par Margaux Blanloeil .

Le retour du Covid engendre une hausse des hospitalisations. Le CHU de Limoges s’apprête à passer un été sous tension.

Ce vendredi 8 juillet 2022, les professionnels du CHU de Limoges font grise mine. Le service des urgences est toujours débordé et comme chaque année, le CHU s’apprête à fermer des lits pour permettre au personnel de partir en congés sauf que le Covid fait son retour.

 

"On constate une hausse du nombre de cas et une augmentation des hospitalisations",  déclare Pascale Mocaër, la directrice général CHU de Limoges.

 

A la mi-juin, 26 patients covid étaient hospitalisés au CHU. Mais la progression est fulgurante, 47 personnes lundi et depuis hier, ils sont 71. En pleine 7e vague, les services risquent d’être surchargés cet été et surtout à la rentrée de septembre.

 

"Le pic va se terminer début août mais après il y a la décroissance du pic et la 7e vague va se terminer fin août, début septembre. On va se retrouver avec des prises en charge de patients qui vont coïncider avec la fin de cette crise épidémique et les soignants seront à bout. Nous sommes confrontés à une rentrée excessivement difficile," explique Professeur François Vincent, chef du service pneumologie au CHU de Limoges.

 

Il n’existe pas de solution miracle pour améliorer la situation mais afin d'éviter des hospitalisations inutiles, depuis quelques jours, une vingtaine de médecins libéraux sont disponibles 24h sur 24h lorsque vous appelez le centre du SAMU (15).

 

"Avant d’aller aux urgences, l’idéal, c’est de voir son docteur avant. En l’absence de médecin traitant, vous pouvez passer par le 15", conseille Docteur Dominique Cailloce, directeur du SAMU 87.

 

L’appel à ces nouveaux médecins libéraux devrait s’intensifier dans les mois qui viennent. Pour une meilleure régulation des patients, l’objectif est de doubler leurs effectifs.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité