Cet article date de plus de 3 ans

Impôts : dernière ligne droite...

Si vous êtes un adepte du papier pour votre déclaration d'impôts, le 17 mai à minuit il sera trop tard ! Pour les déclarations en ligne, si vous habitez en Corrèze, vous avez jusqu'au 22 mai. Pour la Creuse et la Haute-Vienne, le délai est un peu plus long...  
RAPPEL :  Les déclarations papiers pré-remplies de déclaration doivent être retournées aux impôts avant le 17 mai minuit.

Attention, pour les déclarations en ligne (Internet ou appli mobile), le délai est un peu plus long, et varie en fonction des départements :





Cette année est un peu particulière, puisque c’est la dernière déclaration avant le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Et si celui-ci n’entre en vigueur qu’à partir de janvier 2019, c’est dès maintenant qu’il se prépare : on peut en effet d’ores et déjà choisir son taux de prélèvement pour l’an prochain.


C’est compliqué, ça vous donne la migraine ? Pas de panique, on vous explique.

Une nouvelle ligne sur le bulletin de paie


A l’heure actuelle, l’impôt est collecté un an après le versement de vos revenus. L’an prochain, avec le prélèvement à la source, il sera, comme le nom l’indique, collecté directement sur le salaire, au moment du versement, chaque mois.

Autrement dit, une nouvelle ligne sur le bulletin de paie va apparaître, correspondant aux impôts. Bien sûr, les salariés ne sont pas les seuls concernés : ce prélèvement à la source s’applique aussi pour les revenus des indépendants, les pensions des retraités, les allocations chômage des demandeurs d’emploi, etc.

Trois taux différents


Pour l’imposition version prélèvement à la source, trois possibilités de taux, rappelées par France Info :

• Le taux par défaut, qui prend en compte l'ensemble des revenus du foyer fiscal.

• Le taux individualisé : si vous êtes en couple, ce taux tient compte des disparités de salaire entre les deux conjoints. Chacun des deux pourra ainsi avoir un taux propre, correspondant à son niveau de revenus.

• Le taux neutre, ou non personnalisé : dans ce cas, votre employeur n’aura pas d’indice sur vos revenus, et appliquera un taux déterminé uniquement sur la base du montant de votre salaire, en suivant les cinq tranches d'imposition.

La fin des déclarations ?


Non. Malgré ce prélèvement à la source, il faudra toujours faire une déclaration de revenus, au printemps. Une démarche pour actualiser le taux de prélèvement, et permettre de procéder si nécessaire au remboursement des trop-perçus, ou au contraire à la collecte de ce qui manque.


Limoges : embouteillages devant le centre des impôts




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie société