Incendie près de la gare de Limoges : l’auteur présumé sera jugé le 28 octobre

Publié le Mis à jour le
Écrit par François Clapeau
La présence d’un produit accélérant est actuellement vérifiée.
La présence d’un produit accélérant est actuellement vérifiée. © France 3 Limousin

Cet homme de 26 ans est aussi mis en cause par la justice pour des violences conjugales.

Le feu s'était déclaré dans un appartement proche du Champ de Juillet le vendredi 27 août. L’enquête de la police a avancé rapidement.

Violences conjugales

L’incendie aurait été allumé à la suite d’une soirée de violences conjugales. Un couple vivait dans l’appartement. Le procureur de la République de Limoges, Baptiste Porcher, parle aujourd’hui de "plusieurs scènes de violence" successives.

Finalement, la femme quitte le logement. C’est après son départ que le feu est allumé.

Rapidité de propagation des flammes

L'homme est interpellé par la police peu après.

Selon Baptiste Porcher, il "conteste avoir mis le feu volontairement. Il parle d’un geste d’inattention, une cigarette laissée sur un matelas." 

Mais d'après les éléments de l’enquête, cette version paraît difficilement compatible avec la rapidité de propagation des flammes. La présence d’un produit accélérant est actuellement vérifiée.

Comparution en octobre

L’auteur présumé a été placé en détention provisoire. Il sera jugé le 28 octobre prochain pour destruction par moyen dangereux et violence sur concubin. Il encourt 10 ans de prison.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.