La manifestation organisée par la FDSEA et le CDJA a provoqué 25 000 euros de dégâts hier dans les rues de Limoges

Barrage enflammé mercredi matin dans les rues de Limoges / © France 3 Limousin
Barrage enflammé mercredi matin dans les rues de Limoges / © France 3 Limousin

Après le passage des agriculteurs les agents de la voirie de la communauté d'agglomération Limoges Métropole ont dû remettre en état plusieurs artères de la capitale régionale.
C'est la municipalité qui devrait régler la facture.

Par Pascal Coussy

Barrages de terre bloquant la circulation, épandage de purin aux abords de certains bâtiments publics, incendies de paille et de pneus sur la chaussée : en fin d'après-midi les agents de la voirie ont eu pas mal de travail pour nettoyer les rues de Limoges.
Engins de déblaiement, laveuses, balayeuses, équipes mobilisées sur le terrain : selon Limoges Métropole tout cela reviendra à environ 25 000 euros, sans compter l'intervention des sapeurs pompiers venus circonscrire les incendies.

Pour un ancien responsable de la FDSEA, l'exaspération est telle qu'il est devenu impossible d'empêcher les agriculteurs d'exprimer symboliquement leur colère.
De son côté, la Confédération Paysanne, qui n'a pas participé à la manifestation, rappelle les nombreux suicides parmi les agriculteurs. Mais elle estime dans un communiqué que si "la colère est véritable, profonde et justifiée ...  Il faut s'en prendre aux vrais responsables."

VIDEO : 
La facture de la manifestation des agriculteurs à limoges
Reportage : Louis Roussel, Matthieu Dègremont, Mary Bernhard


Sur le même sujet

Les + Lus