La rumeur du 9-3 en Limousin: Alain Rodet annonce qu'il va porter plainte

Publié le Mis à jour le

Plusieurs villes sont concernées par la propagation d'allégations sans fondement dont Limoges et Tulle où les maires s'expriment désormais avec la volonté de saisir la justice

Un article publié mardi sur le site internet du "Monde" évoque ces rumeurs insistantes qui sont montées en puissance depuis deux ou trois ans, et qui créent un climat délétère à quelques mois des municipales. En janvier 2012, explique "Le Monde", la ville de Limoges a connu ce genre de psychose. Alain Rodet, le maire PS, "accueillait des étrangers pour financer un centre aquatique". Ecoutez la réponse cinglante recueillie par nos confrères de France Bleu Limousin :


A Tulle, le maire PS, Bernard Combes "remplirait ses logements sociaux vacants d'étrangers". Un démenti officiel a du être fait par le conseiller de François Hollande à l'Elysée lors du conseil municipal de début octobre.

Enquête sur la rumeur à Limoges