Le Limousin Anthony Deslias, handicapé peut-être, pilote de moto de course sûrement

Publié le Mis à jour le

Handicapé après un accident de la route, le Limousin Anthony Deslias n'a pourtant jamais laissé de côté sa passion pour la moto. Il va même redevenir pilote de course. Ce week-end (15 et 16 avril), il participe aux premières manches du Championnat de France, en marge des 24H du Mans moto.

La vie du Limousin Anthony Deslias a basculé alors qu’il n’avait que 24 ans. Passionné de moto depuis tout petit, il est percuté en 2017 par une voiture, un accident qui oblige l’amputation de son bras et de sa jambe gauche. Mais contre toute attente, Anthony va redevenir pilote, de course, tout en s’investissant à fond dans la prévention routière ! Ce week-end (15 et 16 avril), il participe aux premières manches du Championnat de France, en marge des 24H du Mans moto.

Depuis tout petit, la passion d'Anthony Deslias, c'est la moto !
Il ne sait même pas faire du vélo que son père le fait plonger dedans, ou plutôt monter dessus.  

Pour autant, la moto n'est synonyme que de liberté pour Anthony.
Jamais alors il ne s'imagine pilote, sauf enfant quand il se rêvait motard de la police, ou même graviter dans le milieu.

Mais le 4 juin 2017,  au retour d'une virée entre potes à Royan, sa vie bascule.
Percuté par une voiture, il passe huit jours dans le coma, et sept jours avec pronostic vital engagé.
À son réveil, il se découvre amputé du bras et de la jambe gauche.

On lui promet deux à trois ans d'hôpitaux et de rééducation… Anthony n'aura besoin que de six mois !  

Mais alors qu'il pense sa passion morte, un ami lui parle d'un pilote français, handicapé, courant en Italie…
Le déclic se fait !  

Non sans appréhension, avec prothèses, moto adaptée, et sur circuit… voilà qu'il reprend le guidon !  

Mais ça repart tellement qu'Anthony a couru depuis 3 ans de Championnats de France, d'Europe, adaptés ou mixtes…
Changeant chaque année de catégories, de machines, de réglages, de repères, d'adaptations….  

Après un monstre, un peu trop, de 1000cv, il va redescendre un rien cette année, en 600, et ne courra que les championnats de France…
Départ ce week-end, avec deux courses, sur le mythique circuit de la Sarthe, en marge des 24H00 du Mans Moto.

Avec cet invraisemblable constat : il est handicapé, ce qu'il n'aurait jamais été valide, pilote de course !  

Parallèlement, il s’engage à fond, et dans la prévention routière, et dans d’autres actions caritatives ou de santé.

Anthony Deslias, un côté entier en moins, mais avec une sacrée dose de volonté, de maturité et d'humanité en plus. Pilote handicapé peut-être, et pas que de deux-roues…
Mais juste un mec bien, ça c'est sûr !

Anthony Deslias est arrivé 6e de sa catégorie pour la première course sur le circuit Bugatti, du Mans. Un parcours qui ne s'est pas déroulé sans encombre. Il dit avoir ressenti des fourmillements dans le bout des doigts et un blocage au poignet. Une main paralysée en fin de course l'oblige à déclarer forfait pour l'étape suivante.

Samedi 16 avril 2022, il l'annonce sur les réseaux sociaux.  "Après des drainages, des massages, de la glace, mon bras ne va toujours pas mieux et je n'ai pas de force dans la main.", explique-t-il avant de s'excuser auprès de ses supporters.