Les 4 jeunes vus en train d'incendier un véhicule mercredi dernier à Limoges ont été relaxés faute de preuve

Publié le Mis à jour le

Les policiers de la BAC de nuit avaient repéré ces jeunes en train d'incendier une camionnette dans la nuit de mardi à mercredi à Beaubreuil. Le tribunal correctionnel de Limoges a relaxé aujourd'hui les jeunes hommes.

Les 4 majeurs et un mineur avaient été interpellés vers 3H30, allée Fabre d'Eglantine à Beaubreuil par les policiers de la BAC, la brigade cynophile ainsi que certains effectifs de nuit. Le véhicule avait entièrement brûlé.

La justice a prononcé une relaxe générale pour les faits de dégradation volontaire par incendie au motif que les preuves manquaient.