Les arrêtés anti-mendicité et anti-prostitution à Limoges font toujours débat !

Une manifestation est organisée en fin de journée à 18 heures Place de la République à Limoges. Le Collectif Vivre Ensemble à Limoges monte au créneau.

© France 3 Limousin
Depuis le mois de juillet dernier, date de mise en place, des arrêtés anti-mendicité et anti-prostitution à Limoges, les forces de l'ordre ont mené plusieurs opération dans la ville. Et notamment Place de la République.
L'objectif ? Envoyer un signal fort et donner corps à l'arrêté municipal contre la mendicité pris, le 22 juillet dernier, par le maire de Limoges, Emile-Roger Lombertie. Le lieu est hautement symbolique. Les riverains de la place de la République alertent, en effet, depuis de nombreux mois, sur les nuisances causées par la présence de marginaux accompagnés par leurs chiens. De violentes rixes avaient éclaté en août et septembre dernier.

Le Collectif Vivre Ensemble à Limoges se dit indigné par ces arrêtés anti-mendicité et anti-prostitution. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société manifestation