Limoges : du saut d’obstacles pour lapins

Les lapins sauteurs d'obstacles visibles au salon avicole et apicole de Limoges / © Vanessa Finot
Les lapins sauteurs d'obstacles visibles au salon avicole et apicole de Limoges / © Vanessa Finot

Les lapins sautent, c’est bien connu. Mais, des obstacles, un peu moins. Le kaninhop s’invite ce samedi 19 octobre 2019 et ce dimanche matin au salon avicole et apicole à Limoges.
 

Par Margaux Blanloeil

Au salon avicole et apicole de Limoges, près de 2.000 lapins, volailles et pigeons peuvent se contempler pendant que plus de 150 éleveurs de France, d’Allemagne et de Belgique se pressent dans les allées.

Pour cette nouvelle édition, le salon propose une nouveauté. Un parcours d’obstacle pour les lapins. Une activité très sérieuse qui s’appelle le Kaninhop. L’objectif, la faire connaître.
 

Le kaninhop


Pas question de laisser son lapin se prélasser tranquillement, le kaninhop consiste à le faire évoluer sur un parcours d’obstacle. Un loisir pour partager des moments privilégiés avec son animal et stimuler son activité physique. Dans certains pays, le kaninhop est considéré comme un véritable sport.  

Le nom vient du suédois Kanin qui signifie « lapin » et hoppa pour « sauter ».
 

Une activité née en Suède


La discipline née en Suède en 1980. Elle est créée par un éleveur qui voulait que ses lapins soient plus agiles et qu'ils ne s'ennuient pas, en développant leur intelligence.

Aujourd’hui, elle s’exerce en compétition, surtout dans les pays nordiques, en Suède, en Finlande, en Norvège, au Danemark, en Suisse, en Allemagne.

En France, l’activité n’est pas très populaire. Il n’y a pas de clubs, ni de compétitions mais il y a des pratiquants, des familles notamment.

Une association nommée « Kaninhop France » s’est même développée.
 
Le Kaninhop, une discipline née en Suède
Cette année 2019, la nouveauté au salon avicole et apicole de Limoges, c'est le "Kanin-hop". Un sport venu de Suède qui consiste à faire sauter des lapins. Une discipline très sérieuse qui demande de l'entrainement.  - France 3 Limousin - Vanessa Finot et Romain Burot

 

Sur le même sujet

Changement d'heure

Les + Lus