• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges : l’expérimentation des trottinettes électriques continue

© Yves Kreidl
© Yves Kreidl

Depuis juillet 2018, les Limougeauds peuvent tenter de se déplacer en trottinette électrique pendant une journée. Bien que ce mode de transport engendre des accidents, l’expérimentation se poursuit.
 

Par Franck Petit

Pour essayer une trottinette électrique  à Limoges, rien de plus simple. Il vous suffit de vous rendre à la maison du V Lim, et de laisser un chèque de caution.

Depuis juillet 2017, vous êtes 134 à avoir tenté l’expérience sur les trottoirs et dans les rues piétonnes du centre-ville.
 

L’expérimentation va se poursuivre tant que la loi n’aura pas changé, car la trottinette électrique provoque de nombreux accidents en région parisienne, si bien qu’elle inquiète certains professionnels de santé.
 

Nouvelle législation

La ministre des transports Elisabeth Borne a annoncé le 23 octobre 2017 vouloir créer une "nouvelle catégorie de véhicule" dans la Code de la route. La loi sur les mobilités à venir au premier trimestre 2019, qui concerne tous les nouveaux transports (comme le skate, le gyropode…), devrait encadrer ces nouvelles pratiques. Une chose est sûre pour la ministre :

nous ne pouvons pas laisser des engins circulant à 20 ou 30 km/h mettant en risque la sécurité des piétons sur les trottoirs


Les trottinettes électriques et autres engins de ce type  devraient prochainement circuler sur les pistes cyclables, les bandes cyclables ou dans les zones à 30 km/h mais pas sur les trottoirs. Leur utilisation va donc se compliquer à Limoges.
 

Sur le même sujet

L'avenir de l'aéroport de Bassillac

Les + Lus