Limoges : simuler pour mieux soigner

Enquêtes de région
La technologie ouvre de nouvelles voies de communication, elle permet la réalisation d'opérations chirurgicales toujours plus efficaces et plus précises... mais elle révolutionne aussi plus discrètement la formation des médecins. Des centres de simulation voient le jour, avec des mannequins haute-fidélité qui reproduisent les mécanismes du corps humain. Ils permettent aux soignants de s'entraîner en conditions réelles, sans faire courir de risque à un patient, pour être plus performant le moment venu. - François Clapeau, André Abalo

Des mannequins haute-fidélité permettent aux médecins de Limoges de s’entraîner, suivant une règle qui prend de plus en plus d’importance : jamais la première fois sur le patient.

Par François Clapeau

Dans le monde de la santé, la technologie ouvre de nouvelles voies de communication, elle permet la réalisation d'opérations chirurgicales toujours plus efficaces et plus précises...
Mais elle révolutionne aussi plus discrètement la formation des médecins.

Simulation


Des centres de simulation voient le jour, avec des mannequins haute-fidélité qui reproduisent les mécanismes du corps humain.
Ils parlent, respirent, saignent…
Ces concentrés de technologie permettent aux soignants de s’entrainer à gérer des situations de crise.

"In situ"


Dans le centre de simulation de la faculté de médecine, ou bien "insitu" dans les blocs opératoires du CHU, et même à l’extérieur de l’hôpital, les équipes médicales peuvent ainsi confronter l’ordinaire à l’exceptionnel...

Sur le même sujet

Des livreurs de Deliveroo relient Bordeaux à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus