• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Machine arrière de la SNCF pour le transfert de la gestion du trafic de Limoges vers Bordeaux

Le directeur délégué des opérations de la SNCF explique vouloir retirer le projet pour maintenir un climat serein et constructif dans ses équipes. / © Maxppp/GEORGES BARTOLI
Le directeur délégué des opérations de la SNCF explique vouloir retirer le projet pour maintenir un climat serein et constructif dans ses équipes. / © Maxppp/GEORGES BARTOLI

A peine quelques jours après l’annonce du transfert à Bordeaux d’une partie de l’activité du centre opérationnel de Limoges, le projet a finalement été retiré.
 

Par François Clapeau

Le directeur délégué des opérations de la SNCF a annoncé ce mercredi 22 mai dans la soirée cette décision inattendue ; il explique vouloir retirer son projet pour maintenir un climat serein et constructif dans ses équipes.

Une décision surprise qui peut facilement s’expliquer : une levée de bouclier immédiate des syndicats, mais aussi des élus locaux, qui selon le maire de Limoges ont appris l’existence de ce transfert dans la presse.  

 

Et maintenant ?


Le directeur délégué des opérations de la SNCF explique aussi que "les conditions de réussite de ce projet ne sont à ce jour pas totalement réunies".

Un travail va débuter avec les deux centres opérationnels de Limoges et Bordeaux pour définir une nouvelle organisation, et des propositions doivent être faites après l’été.
 

Sur le même sujet

Interview du Pr Henri Joyeux

Les + Lus