• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Manifestations : soutenus par des professeurs, quelques lycéens remettent ça

Seul un lycée limougeaud est bloqué, une petite mobilisation s'est formée devant le lycée Gay-Lussac (photo). / © Isabelle Rio
Seul un lycée limougeaud est bloqué, une petite mobilisation s'est formée devant le lycée Gay-Lussac (photo). / © Isabelle Rio

Les lycéens manifestent ce mardi 11 décembre à Limoges, soutenus par les professeurs du lycée Raoul Dautry et de Gay-Lussac. Une première. La mobilisation n’est pas aussi forte que les premières journées mais les élèves présents se disent porte-parole de ceux qui ne peuvent quitter les cours.

Par Charles Lemercier

Seul le lycée Renoir est bloqué ce mardi 11 décembre malgré l'appel à manifester dans les établissements. Une petite mobilisation a pris forme devant le lycée Gay-Lussac. Une dizaine de professeurs de ce dernier ont rejoint ceux de Raoul Dautry, une dizaine également, qui ont appelé à soutenir les lycéens.
 

Une mobilisation en baisse ?

Une partie des enseignants ne retrouve pas la diversité des offres que proposent les parcours actuels (L, ES, S et STMG pour le lycée général et technologique) dans la réforme du baccalauréat de Jean-Michel Blanquer.

Dans les autres revendications, l'accès aux études supérieures revient en premier avec la plateforme Parcoursup qui a laissé des jeunes sur le carreau l'an dernier. En outre, le service civique universel s'affiche sur quelques pancartes.

Les lycéens sont mobilisés depuis le vendredi 30 novembre et l’appel du principal syndicat, l’UNL. Près de 1 500 jeunes avaient alors répondu présents. Ils étaient presque aussi nombreux le lundi 3 décembre. Ce jour-là, ils avaient été encadrés par quelques gilets jaunes notamment devant la préfecture avant de converger avec les agriculteurs. Ce mardi, les élèves présents, environ une trentaine, se disent porte-parole de ceux qui sont restés en cours et ne peuvent manifester. Un relais devrait s'installer.
 

L'aide des étudiants

Louise Vergne, du syndicat étudiant UNEF, se réjouit de la manifestation des lycéens. "Nous effectuons un travail d’information auprès des lycéens. Nous allons continuer d'aller dans les manifestations", explique-t-elle. Aucune action commune n’a été prévue dans les concertations la semaine dernière mais les contacts sont établis.
 
Les professeurs manifestent avec les lycéens de Limoges
La mobilisation est moindre qu'attendue ce mardi 11 décembre mais les professeurs ont rejoint les élèves. Isabelle Rio et Frédérique Bordes

A lire aussi

Sur le même sujet

Didier Bily, champion de France de 50 m handisport

Les + Lus