Une marche à Limoges pour la Journée des droits des femmes

Une marche a été organisée ce dimanche 8 mars 2020 à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Plus de deux cent personnes étaient réunies pour un même but : faire entendre la voix des femmes alors que des inégalités sociales persistent.

Plus de deux cent personnes étaient réunies pour un même but : faire entendre la voix des femmes alors que des inégalités sociales persistent.
Plus de deux cent personnes étaient réunies pour un même but : faire entendre la voix des femmes alors que des inégalités sociales persistent. © France 3 Limousin
"La marche des grandes gagnantes" c’est ainsi que s’est baptisée la marche à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, dimanche 8 mars 2020, partout en France. À Limoges, entre 200 et 300 personnes étaient présentes pour honorer l’événement. C’est le collectif  "8 mars 87", composé de sept associations locales, qui en est à l’initiative. Il se compose notamment de la CGT et "Les affolées de la frange", une association qui organise des ateliers d’autodéfense à Limoges.

La manifestation est partie de la préfecture à 15h40, une heure symbolique : c’est à cette heure-là qu’une femme travaille gratuitement. Une manière, donc, de dénoncer l’inégalité salariale. Vers 16 heures, place Denis Dussoubs, les participantes ont effectuées une danse au chant de "A cause de Macron", reprise de la chanson "A cause des garçons", du groupe du même nom. "Les Rosies font le spectacle à Limoges, place Denis Dussoubs, #8MARS2020 #AcausedeMacron La marche continue vers le commissariat", écrit une participante dans un tweet
 

314 cas de violences conjugales en Haute-Vienne en 2019

Le cortège est arrivé à 17h30 au commissariat. Un autre lieu symbole pour dénoncer la façon dont certaines plaintes sont reçues par les agents de police.

Trois ans après le mouvement #metoo et la montée du nombre de mouvements de lutte contre les violences faites aux femmes, en Haute-Vienne, en 2019, on comptait 314 cas de violences conjugales. Et les 3/4 des victimes étaient des femmes.
 
Une marche à Limoges pour la Journée des droits des femmes ©France 3 Limousin

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
journée internationale des droits de la femme société femmes