Motards en colère contre la privatisation des radars

© Images d'illustration. FFMC87.
© Images d'illustration. FFMC87.

La FFMC 87 répondra à l'appel national de la fédération des motards en colère. Un rassemblement est prévu le samedi 13 mai 2017 à Limoges en Haute-Vienne. Toutes les explications dans notre 19/20.

Par Marine Guigné

Thierry Durant, le coordinateur de la fédération des motards en colère (FFMC) de la Haute-Vienne sera en direct ce mercredi 10 mai 2017, dans notre édition de 19 heures. Il viendra nous faire part des doléances des motards de la Haute-Vienne, très remontés, à l'heure où de nouveaux radars embarqués à bord de voitures conduites par des chauffeurs d'entreprises privées sont en cours d'expérimentation en Normandie


Sous le mot d'ordre : "Non à la privatisation des radars", les motards se mobilisent au niveau national les 13 et 14 mai 2017. A Limoges, c'est la date du 13 mai qui a été retenue. Alors que la FFMC appelle à manifester contre " la surenchère répressive et la privatisation de la sécurité routière", les motards haut-viennois dénoncent, quant à eux, pêle-mêle sur les réseaux sociaux : " Une politique de circulation anti-moto, qui se cristallise autour de l’obligation du port des gants, l'obligation d’équiper sa moto d’une plaque d'immatriculation au format unique et l'’interdiction de circulation visant les véhicules les plus anciens ".


Thierry Durant, joint au téléphone, précise que cette date n'a pas été choisie au hasard. A l'approche des élections législatives, il a envoyé un courrier, la semaine dernière, aux trois députés de la Haute-Vienne afin " qu'ils fassent remonter à l'Assemblée nationale, le ras-le-bol des usagers, automobilistes compris ". Il s'insurge contre ce qu'il qualifie de " sécurité rentière " et remet en cause le bien fondé de l'emplacement de certains radars, estimant qu'une " concertation entre les pouvoirs publics et les usagers est nécessaire sur la question de la sécurité routière ".


La FFMC 87 organise cette manifestation le 13 mai 2017 à 14 heures. Le rassemblement est prévu au départ du parc des expositions, à Limoges. Un appel lancé aux 2, 3 et 4 roues. 

Sur le même sujet

Changement d'heure

Les + Lus