Cet article date de plus de 3 ans

Nouveau trafic de stupéfiants démantelé sur Limoges

En début de semaine, les 19 et 20 septembre dernier, les policiers de la Brigade des stupéfiants et de la BAC ont démantelé un trafic de stupéfiants sur Limoges. Trois personnes ont été interpellées, deux jugées en comparution immédiate.
Les "produits" du démantèlement d'un trafic de drogue en début de semaine à Limoges.
Les "produits" du démantèlement d'un trafic de drogue en début de semaine à Limoges. © Police Nationale
C’est un renseignement fourni à la Brigade Anti Criminalité (BAC) qui aura permis de démanteler ce trafic.
Le 19 septembre dernier, les policiers interpelaient un jeune homme de 21 ans, soupçonné de revente. Une perquisition à son domicile permettait la découverte de 89 grammes de résine de cannabis, 9 d’herbe de cannabis et 60€.

La Brigade des stupéfiants de la Sûreté Départementale était saisie de la poursuite des investigations.

Auditionné, le jeune homme reconnaissait l’usage et la propriété des produits, ainsi que l’achat et la revente d’autres, mais ne communiquait pas l’identité de son fournisseur.

L’enquête conduisait toutefois les policiers vers deux hommes qui semblaient participer activement au trafic.

Ceux-ci, âgés respectivement de 18 et 19 ans étaient successivement interpellés les 19 et 20 septembre. Des perquisitions menées à leurs domiciles permettaient la découverte d’une infime quantité de cannabis chez le premier, et de 447 grammes chez le second, ainsi que de 1 770€.

Le jeune majeur de 18 ans reconnaissait l’usage et l’achat, pour près de 100€ par mois depuis un, auprès du premier protagoniste de l’affaire, ainsi que la revente de 25 grammes de cannabis pour son compte.
Sur instruction du Parquet, une Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité (CRPC) lui était notifiée.


Le jeune homme de 19 ans avouait lui l'usage ainsi que la propriété du produit et des numéraires découverts à son domicile. Il reconnaissait l'achat sur les six derniers mois d'environ 7 kilos de cannabis pour la somme approximative de 20 000€, également la revente de plus d'un kilo au premier mis en cause, l’homme de 21 ans.

Jeudi  21 septembre, sur instruction du magistrat en charge de l’affaire, les deux mis en cause, de 19 et 21 ans, ont été jugés comparution immédiate dans l’après midi.

Le premier interpellé, celui de 21 ans, a été condamné à une peine de 16 mois d’emprisonnement, dont 12 avec sursis, ainsi qu’à une révocation d’un sursis d’un mois.

Son fournisseur, celui de 19 ans, a été condamné à 16 mois d’emprisonnement, dont 14 avec sursis.
Ils n’étaient cependant pas placés sous mandat de dépôt.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers justice société