• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

En Nouvelle-Aquitaine, la baisse du budget de la Politique agricole commune inquiète

Illustration / © FR3 Nouvelle-Aquitaine / Cécile Descubes
Illustration / © FR3 Nouvelle-Aquitaine / Cécile Descubes

Les annonces de réorientation du budget européen pour la période 2021-2027 suscitent l’inquiétude, notamment chez les agriculteurs. Car la part allouée à la PAC (politique agricole commune) devrait baisser de 5%, tout comme les fonds de cohésion versés aux régions.

Par Richard Duclos

Ce mercredi 2 mai, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a dévoilé les premiers éléments du budget de l’Union européenne pour la période 2021-2027.



Et les annonces qui ont été faites suscitent l’inquiétude en Nouvelle-Aquitaine comme dans le reste du pays. En particulier chez les agriculteurs, car la Commission déclare vouloir baisser d’environ 5% les fonds alloués à la Politique Agricole Commune (PAC).

Une décision qui ne serait pas sans conséquences, comme le souligne Emmanuel Rabaud, vice-président FDSEA de la Haute-Vienne :

Ça impacterait directement le revenu des éleveurs qui est quand même un des plus faibles en France aujourd’hui. C’est pour ça que nous nous battrons pour garder ces fondamentaux de la politique agricole commune qui font qu’on a des agriculteurs encore nombreux dans nos campagnes.


Surtout que pour la FNSEA, si la Commission annonce une baisse de 5%, celle-ci pourrait bien être en réalité de 10, voire 15%, compte tenu de l’inflation. "Et ça, c’est inacceptable", commente Emmanuel Rabaud.

"Inacceptable", c’est aussi le terme employé par le ministère de l’Agriculture français, qui a réagi dans un communiqué. "Une telle  baisse, drastique, massive et aveugle, est simplement inenvisageable", déclare le ministre Stéphane Travert.

Si nous voulons accompagner la transition de notre agriculture vers des systèmes plus durables, plus résilients et plus performants, si nous voulons répondre aux attentes des consommateurs et plus largement des citoyens, il nous faut préserver le revenu des agriculteurs et donc maintenir un budget de la PAC à la hauteur de cette ambition.


57 000 paysans aidés en Nouvelle-Aquitaine en 2016



En 2016 en Nouvelle-Aquitaine, région la plus agricole de France, les aides de la PAC ont représenté 1,2 milliard d’euros distribués à plus de 57 000 paysans.

La baisse des fonds alloués à l’agriculture est due à la nécessité pour la Commission européenne de faire des choix. L’institution doit notamment compenser les 10 milliards manquant annuellement, à cause du Brexit.

De fait, autre source d’inquiétude : les fonds de cohésion, versés à la Région, qui les redistribue ensuite, devraient également connaître une baisse de 5%.

Mais tout reste encore à négocier, au niveau de l’Etat et du parlement européen.


En Nouvelle-Aquitaine, la baisse du budget de la Politique agricole commune inquiète
Les annonces de réorientation du budget européen pour la période 2021-2027 suscitent l’inquiétude, notamment chez les agriculteurs. Car la part allouée à la PAC (politique agricole commune) devrait baisser de 5%, tout comme les fonds de cohésion versés aux régions. Reportage : Cécile Descubes, Frédérique Bordes, Sébastien Bugeaud. Avec : Emmanuel Rabaud, vice-président FDSEA Haute-Vienne, membre CA NSEA Nouvelle-Aquitaine ; Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine. - France 3 Nouvelle-Aquitaine




A lire aussi

Sur le même sujet

Ford Blanquefort, gilets jaunes et marcheurs pour le climat : à Bordeaux, une journée de mobilisations

Les + Lus