Les Ogres de Barback : Fred Burguière, porte-parole de la maladie de Crohn

Fred Burguière parle de la maladie pendant ses concerts. / © François Clapeau
Fred Burguière parle de la maladie pendant ses concerts. / © François Clapeau

Les Ogres de Barback étaient en concert mercredi 11 décembre à l'espace du Crouzy, à Boisseuil. Comme à chaque passage sur scène, Fred Burguière chanteur et musicien en a profité pour parler ouvertement de la maladie de Crohn, dont il est atteint. Portrait d'un homme de scène et de convictions.

Par Colyne Rongere

La région Limousin, Fred Burguière, la connait bien. Il arrive aux membres des Ogres de Barback, d'une même famille pour quatre d'entre eux, de se retrouver en Creuse, pour quelques jours de repos dans leur maison de vacances. Cette fois-ci, c'est à Limoges, que les ogres ont décidé de poser leurs valises. Nouvel album, nouvelle tournée, mais toujours ce double but de ravir les spectateurs par leur art et de les sensibiliser sur des questions de santé.


Comme un rituel, à chaque passage dans une ville, la troupe des Ogres de Barback fait un détour aux Halles. Celles de Limoges où Fred Burguière a fait quelques courses régionales pour son équipe, se sont transformées en lieu de discussion. Ses tournées ne sont pas uniquement un jonglage de performances maîtrisées, elles répondent aussi à des questions de santé afin de sensibiliser le plus grand nombre.

Autour d'un café, l'artiste s'est confié sur sa malade diagnostiquée, dans son cas, à l'âge de 24 ans : la rectocolite hémorragique, maladie jumelle de la maladie de Crohn.

Les défenses immunitaires se dérèglent, pensent être attaquées par pas mal de microbes amis ou ennemis. Ça fait un dérèglement des intestins et de la défense. On peut se retrouver avec du sang dans les selles, avec des diarrhées.

Fred Burguière évoque aussi les conséquences de cette maladie non seulement à titre individuel mais également pour l'entourage des personnes concernées. La solitude et la dépression s'installent parfois dans le quotidien des malades, souvent pudiques face à cette question.
 

Les malades chroniques intestinales : une question d'adaptation

En tant que porte-parole, l'ogre de Barback montre une toute autre image : il est possible de vivre sans trop de contraintes avec cette maladie.

Il y a des gens, ils sont au bureau. Ils ont besoin d'aller aux toilettes, dix fois par jour. Il y a des lycéens, ils ont besoin d'aller aux toilettes cinq fois par heure. Le professeur, les collègues, le patron ne vont pas comprendre ça. Donc le but c'est d'en parler le plus possible. Parce qu'ici on parle de Crohn et RCH (rectocolite hémorragique) mais il y a plein d'autres maladies invisibles chroniques.


La famille de Fred, dont trois frères et sœurs (Alice, Mathilde et Sam) qui font également partie du groupe musical, ont su évoluer au rythme de la maladie de son chanteur. Malgré une hospitalisation par an et l'annulation de concerts il y a quelques années, Fred relativise : "ils ont immédiatement adapté la situation par rapport à mes crises. Il n'y a quasiment pas d'impact sur la vie de la troupe."

Moi des fois, on va me voir comme ça. J'ai absolument pas besoin d'aller aux toilettes. Je peux faire ce que je veux, trois fois le tour de la ville en vélo. Et vous allez me voir en période de crise, je suis dans ma chambre, allongé, des douleurs au ventre. Impossible de faire 50 mètres en marchant. On se dit mais il va très bien Fred. Il va très bien mais il a une maladie.

Malgré les possibles contraintes et crises, Fred Burguière a couru le marathon de New-York au début du mois de novembre 2019, accompagné de son gastro-entérologue. Le but : récolter des fonds pour l'Association François-Aupetit qui combat la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Il joue son rôle de porte-parole à cœur, sur scène, dans la vie de tous les jours et même sur les derniers kilomètres de la course où il s'est filmé en live, pour son public.
 

Les Ogres de Barback fêtent leurs 25 ans. Ils étaient en concert à Limoges le mercredi 11 novembre 2019. Deux prochaines dates sont à prévoir à Bordeaux, le 12 novembre 2019 puis à Clermont-Ferrand, le 13 novembre 2019.

Au mois de janvier, ils iront au Bénin, pays avec lequel ils collaborent depuis 2008, pour la deuxième édition du festival Musicaravane.
 
Fred Burguière, cet ogre de Barback et porte-parole de la maladie de Crohn
Les Ogres de Barback étaient en concert hier à Boisseuil pour leur nouvelle tournée. Au delà de sa musique festive toujours aussi populaire, le groupe parle aussi de santé... Le chanteur est atteint d'une maladie chronique du système digestif, diagnostiquée à l'âge de 24 ans. Il a choisi d'en parler ouvertement... - France 3 Limousin - Journaliste : François Clapeau, Colyne Rongere, Matthieu Dègremont Monteuse : Chantal DDSC Interview : Fred Burguière

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus