Le pain, élément incontournable de l'alimentation

Des pains bio, sans levure chimique, dans une boulangerie de Château-Chervix, en Haute-Vienne.
Des pains bio, sans levure chimique, dans une boulangerie de Château-Chervix, en Haute-Vienne.

Jamais sans mon pain!... En tartines au petit-déjeuner, en sandwich à midi, en accompagnement d'un repas, le pain est toujours présent dans notre alimentation quotidienne. 

Par Marie-France Tharaud

La consommation de pain en France ne cesse de diminuer : cent vingt grammes par jour et par Français en 2015, soit une baisse de trente grammes par rapport à 2003 et une quantité trois fois inférieure à celle consommée en 1950 (étude de l'Association nationale de la meunerie française - ANMF).

Cependant, une enquête Qualiquanti pour le compte de la Fédération des Entreprises de Boulangerie fait apparaitre que, pour 89% des Français, le pain est incontournable dans leur alimentation quotidienne, particulièrement au petit-déjeuner et au dîner.

Des consommateurs qui privilégient toujours la baguette mais testent volontiers pains complets, aux céréales, viennois, suédois... Voire, des pains régionaux.

Et le bio?

Près d'un consommateur sur deux ayant répondu à l'enquête Qualiquanti affirme ne pas avoir d'avis sur le pain bio jugé plus cher que les autres par 33% des personnes interrogées. 

De plus en plus de boulangeries proposent des pains bio, au levain et donc, sans levure artificielle.

C'est le cas de Guillaume Guerra... Il a quitté Paris et le monde de la télévision il y a trois ans pour s'installer à Château-Chervix, en Haute-Vienne et devenir boulanger bio.   

Pain bio artisanal
Rencontre avec Guillaume Guerra, jeune boulanger à Château-Chervix, en Haute-Vienne, qui fabrique un pain bio, sans aucune levure artificielle. Intervenant : Guillaume Guerra, boulanger  - France 3 Limousin - Olivier Faissolle, Thomas Milon, montage : Sophie Spielvogel

Et puis, certains Français n'aiment pas le pain artisanal, encore moins le pain industriel. Ils ne jurent que par le "fait maison"!

Les machines à pain, très en vogue il y a quelques années, se vendent moins bien. 

Les consommateurs leur préfèrent les robots pétrisseurs qui permettent de préparer la pâte et cuire ensuite son pain au four, comme le fait le boulanger .

Machines pour du pain fait maison
Les Français aiment de plus en plus le pain fait "maison". Si les machines à pain ont moins la cote, le marché des pétrins, pour une pâte à pain que l'on cuit ensuite au four, progresse. Intervenants : Julien et Sukran, vendeurs en magasin d'électroménager. - France 3 Limousin - Jean-rené Lavergne, Olivier Faissolle, Samuel Chassaigne


A lire... 

 

Sur le même sujet

Les + Lus