Pannes d’horodateurs à répétition à Limoges

Horodateur en panne rue Courteline à Limoges. / © france 3 Limousin
Horodateur en panne rue Courteline à Limoges. / © france 3 Limousin

Depuis quelques semaines, à Limoges, plusieurs horodateurs sont hors service ou fonctionnent mal. En attendant les réparations, la mairie se montre compréhensive mais les conducteurs doivent faire l’effort de payer leur stationnement quand même !

 

Par Thomas Milon

Place des Bancs, rue Othon Peconnet, place Churchill ou rue Courteline près du centre St-Martial : autant de lieux où les horodateurs dysfonctionnent.  
Ainsi, certaines touches ne répondent plus pour inscrire son numéro de plaque d’immatriculation ou valider. Les Limougeauds ou les touristes confrontés au problème commencent à être nombreux.

Installés depuis 2015, les 290 horodateurs de la ville sont très sollicités pour le parking gratuit ou payant. Selon Michel Theys, chef du service de circulation et stationnement à la ville de Limoges :

Il y a trois millions de transactions chaque année ce qui représente 30 millions de manipulations ! 


La ville identifie aussi deux autres causes d’usure, pas toujours naturelles : « On a des problèmes de vandalisme et on a aussi des gens qui appuient fortement avec des clés ou des bagues sur les boutons pour des raisons qui seraient sanitaires. »

Compréhension


Face à ces problèmes d’usure, la mairie se montre compréhensive pour ceux qui sont confrontés à l’impossibilité d’avoir un ticket. Catherine Mauguien-Sicard, adjointe à la ville de Limoges, en charge de la circulation précise :

Si vous prenez le soin de mettre un papier qui dit que l’horadateur est en panne, cela peut passer.


Mais attention, un horodateur hors service ou défectueux n'empêche pas l'automobiliste de payer. « On est censé faire l’effort d’en trouver un à proximité » rajoute l’élue.

Le marché de la maintenance de ces horodateurs sera à renouveler à Limoges en décembre prochain. Chacune de ces bornes coûte près de 6 000€ hors taxe.
 
Pannes d’horodateurs à répétition à Limoges
Depuis quelques semaines, à Limoges, plusieurs horodateurs sont hors service ou fonctionnent mal. En attendant les réparations, la mairie se montre compréhensive mais les conducteurs doivent faire l’effort de payer leur stationnement quand même ! Intervenants : Michel Theys, chef du service, circulation/stationnement à la ville de Limoges, Catherine Mauguien-Sicard, adjointe à la ville de Limoges, en charge circulation/stationnement. Reportage de JM.Jonquard, H.Simonet et M.Haranger.  - france 3 Limousin

Sur le même sujet

La première section scolaire de Wakeboard en France

Les + Lus