Cet article date de plus de 4 ans

Quand il n’y a plus d’eau à l’Aquapolis de Limoges

L’Aquapolis de Limoges est fermé au public, le temps de vidanger les dix bassins. L’opération dure deux semaines. Du 1er au 7 février, le complexe est entièrement fermé. La semaine du 8 au 12 février, le centre sera ouvert, mais un bassin sera encore hors d’usage

© G.D
Il n’y a plus une goutte d’eau dans les bassins de l’Aquapolis de Limoges.
Depuis 2002, la loi impose aux piscines publiques d’être vidées et nettoyées au moins deux fois par an. C’est la deuxième vidange pour le centre aquatique de Limoges métropole qui vient de fêter son premier anniversaire. La première opération du même type avait eu lieu en juin 2015.

C’est l’équipe de maintenance de la société Vert Marine qui est en charge de la vidange. Quatre personnes effectuent ces différentes étapes.

Les bassins sont entièrement vidés

Au total, ce sont plus de 5 000 m3 d’eau qui doivent être vidés. L’opération dure une semaine complète.

Il faut un jour entier pour vider un bassin d’un mètre de profondeur. Le bassin olympique avec ses 2 mètres de fond et ses 2 500m3 a nécessité 2 jours de pompage.

Quant au bassin multifonctions, équipé de plongeoirs et dont le fond mobile descend jusqu’à 6 mètres ne sera pas vidé entièrement avant vendredi.
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D

Le grand nettoyage

A la fin de la semaine, une fois tous les bassins vidés, ils seront nettoyés à la brosse avec des produits désinfectants. Les périodes de vidange permettent aussi d’effectuer quelques petites réparations comme le remplacement des carreaux cassés ou des joints usés. 

Quand les bassins sont vides, c’est aussi l’occasion de nettoyer les filtres qui fonctionnent toute l’année. Concrètement à l’Aquapolis de Limoges, ce sont d’immenses cuves remplies de billes de verre. Il faut six cuves pour filtrer le seul bassin olympique.

L’eau quant à elle, est traitée avant même d’être évacuée des bassins. Elle est déchlorée à l’aide d’une poudre neutralisante. Une étape indispensable qui est soumise à des tests.
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D

Enfin l’eau est évacuée dans la nature

L’eau vidangée n’est plus utilisée, elle repart dans la nature après son traitement pour neutraliser le chlore.

Aspiré par des pompes, le contenu du centre aquatique est d’abord évacué devant l’établissement, sous la passerelle qui mène au parking. Une sorte de piscine extérieure à débordement. Le trop plein s’écoule au fur et à mesure dans le petit canyon situé derrière le centre. A un débit de 50m3 par heure, l’eau repart dans la nature.

© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D
© G.D


L’étape de remplir les bassins prend autant de temps que les vider. Puis l’eau doit être chauffée avant la réouverture au public. Au total, le coût de la fermeture de l’Aquapolis pour une vidange est de 30 000 euros par semaine, soit 10% du chiffre d’affaire annuel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs