Recensement 2022 en Limousin : c'est parti !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vanessa Finot

La campagne de recensement de la population débute ce jeudi 20 janvier en Nouvelle-Aquitaine comme partout en France. L'année dernière, en raison de la pandémie, le recensement avait été annulé.

  • A quoi sert le recensement ?

Construire des logements, ouvrir des crèches, ou encore développer transports, infrastructures sportives et culturelles : pour toutes ces raisons, le recensement de la population est nécessaire.
C'est lui qui offre aux décideurs une photographie de nos territoires, urbains et ruraux. Pour que les politiques publiques s'adaptent au mieux aux besoins réels des bassins de vie. Des chiffres de l'INSEE, découle la participation de l'État au budget des communes. 

  • Qui est recensé ?

En France, au total, 5 millions de logements sont ciblés par ce recensement, pour environ 9 millions de personnes interrogées.
À l’échelle de notre région, 930 000 néo-aquitains sont concernés.
Dans les villes de plus de 10 000 habitants, le recensement a lieu tous les ans sur un échantillon de 8% de la population. Dans les plus petites communes, l'opération se déroule tous les 5 ans auprès de l'ensemble de la population. 

  • Nouveautés 2022

Dans les communes de plus de 10 000 habitants, les personnes sans abri et les occupants d'habitations mobiles seront comptabilisés cette année.
Le questionnaire s'adapte également aux familles monoparentales. Terminé les cases "son père" puis "sa mère", place à une seule case "son ou ses parents".
Sur la forme, la méthode évolue également, crise sanitaire oblige : les réponses sur internet sont privilégiées plus que jamais, et un protocole spécifique est mis en place pour limiter les contacts physiques. 

  • Comment ?

Sous le contrôle de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) en charge de l’organisation de la campagne de recensement, les communes ont en charge la collecte des données.
Les agents recenseurs sont au nombre de 345 en Limousin. Munis de leurs cartes officielles, ils se présentent au domicile des personnes recensées et distribuent des notices, sur lesquelles figurent leurs identifiants de connexion au site le-recensement-et-moi.fr
Pour ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas utiliser Internet, l'agent de l'INSEE leur remettra un questionnaire papier.


La participation est obligatoire. Une amende de 38 euros est prévue en cas de refus. En 2020, le taux de réponse était cependant très bon, à 96 %.
L'Insee garantit que les données resteront anonymes, pour ne servir qu'à faire des statistiques, et ne seront pas recoupées avec d'autres services, comme celui des impôts ou de la CAF.

  • Quelles sont les dates à retenir ?

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, la campagne de recensement aura lieu du 20 janvier au 19 février. Pour les plus grosses villes, le processus se prolongera jusqu'au 26 février.