REPLAY Hand-ball : Limoges craque en fin de partie et s’incline face à Cesson-Rennes

Le LH 87 s’est incliné 27 à 26 face à Cesson Rennes dans le cadre de la 23ème journée de Lidl Starligue.

L'équipe du LH 87
L'équipe du LH 87 © André Abalo

S’il y avait un chiffre à retenir de ce choc des promus : 17. C’est le nombre de ballons perdus par les limougeauds au cours de cette rencontre. C’est trop, beaucoup trop à ce niveau et leurs adversaires en ont largement profité, surtout en toute fin partie avec 5 pertes dans les deux dernières minutes, dont trois par Micke Brasseleur.  

L’un des meilleurs buteurs du LH est complètement passé à côté de sa rencontre, ne trouvant pas une seule fois les filets des rennais. C’était pourtant son anniversaire, il en gardera un goût amer.  

Son coéquipier Yassine Idrissi également. A la 36eme le gardien de Limoges est expulsé pour une faute imaginaire sur un joueur breton. Les arbitres n’en démordront pas. Ce fût un des tournants du match.  

Match que le LH avait bien entamé, possédant jusqu’à 6 buts d’avance en première mi-temps. Une défense mieux installée, des attaques bien construites laissaient augurer une belle soirée pour mettre fin à une série de quatre défaites consécutives.  

Mais la fin fût mieux gérée par Cesson-Rennes, qui à la différence du LH est sur une bonne dynamique (deux victoires et un nul). Et Limoges avec ses terribles pertes de ballons s’est enfoncé pour s’incliner d’un petit but 27 à 26. 

 La spirale des échecs se poursuit. Jeudi, le LH, toujours 6eme du classement se déplace à Ivry, l’avant dernier du championnat de Starligue. Réaction d’orgueil obligatoire pour les hommes de Tarik Hayatoune. 

Notre reportage : Camille Chignac et Robin Spiquel ont choisi de dresser le portrait d’un courageux speaker qui commente les matchs devant une salle vide, crise sanitaire oblige.

Portrait du speaker du LH 87

Pour revoir le match dans son intégralité, diffusé sur France 3 Noa et commenté par Jérôme Piperaud et Lionel Fermigier, ancien gardien de but du LH 87 :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport cesson rennes métropole handball